10 km de Valence : Le départ marqué par une impressionnante chute

10 km de Valence : Le départ marqué par une impressionnante chute©Panoramic, Media365

Guillaume Marion, Media365 : publié le dimanche 15 janvier 2023 à 14h20

Ce dimanche, le départ du 10 km de Valence a été des plus chaotiques en Espagne avec une chute collective d'entrée qui a touché de nombreux participants de la course.



« Ça tombait, ça tombait, ça tombait... » Tels sont les mots d'Alice Finot au moment d'évoquer le terrible début du 10 km de Valence, qui comptait plus de 12 000 dossards. En effet, le départ de la course qui se disputait ce dimanche en Espagne a été perturbé par une impressionnante chute collective dès les premiers mètres. Comme on peut le voir sur une vidéo postée sur le réseau social Twitter, une chute d'un des participants a eu un effet boule de neige sur la côte Est de la péninsule ibérique. Ce souci passé, cette course a vu le Kenyan Weldon Langat l'emporter chez les hommes en 26'55", tandis que l'Ethiopienne Yalemzerf Yehualaw a fait très fort chez les femmes (victoire en 29'18"). Cette dernière n'était pas loin de son propre record du monde, à savoir 29'14" établi en 2022 à Castellon. A l'issue de ce 10 km de Valence, la Française Finot est revenue sur cette impressionnante chute collective.

L'organisation pointée du doigt

« Merci à Dieu, ça va ! Mais j'ai vu plein de filles brûlées comme après une chute à vélo, elles ont été écrasées au sol. Par chance, je n'ai pas été en contact avec le béton, j'étais entremêlée. L'organisation s'est trompée. Ils ont libéré le sas des amateurs trop tôt, les gens se sont précipités vers la ligne. La sécurité s'est mise devant eux pour laisser de la place aux élites devant, mais au départ, ça a explosé. Il y a eu une vague, ça tombait, ça tombait, ça tombait. La ligne de départ n'était pas assez large. Les gens viennent chercher un chrono, il n'y a plus de respect. Chacun pense à son petit chrono après avoir fait son petit entraînement », a notamment expliqué la licenciée du CA Montreuil 93, finaliste du 3 000 m steeple des Mondiaux d'Eugene l'été dernier, dans des propos recueillis par l'AFP.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.