Sète n’a pas à rougir

Benjamin Toniutti et Sète ont perdu contre Rzeszow en Ligue des champions.

Benjamin Toniutti et Sète ont perdu contre Rzeszow en Ligue des champions.

Pour sa première en Ligue des champions, Sète s’est incliné en quatre sets face à Rzeszow (23-25, 22-25, 25-13, 19-25), jeudi soir à Montpellier. L’Arago a fait trembler le champion de Pologne, mais repart bredouille avant un déplacement périlleux à Cuneo. Dur apprentissage…

"C’était possible…" Pour Benjamin Toniutti comme pour Sète, ce sont les regrets qui dominent. Pour la toute première rencontre de Ligue des champions de son histoire, l’Arago s’est montré à la hauteur de l’évènement. Le leader de Ligue A a bataillé d’égal à égal avec le champion de Pologne, Rzeszow, durant trois manches, avant de craquer dans le quatrième set (23-25, 22-25, 25-13, 19-25). Dommage, car il y avait clairement mieux à faire.

"Je pense qu’on a le premier set et le deuxième set en mains, regrettera Toniutti sur Ma Chaine Sport.  Mais dès qu’on fait une faute, ça nous emmène dans une série négative." Durant les deux premiers sets, l’Arago a donc mené au score avant de lâcher le morceau sur la fin : 15-13 dans la première manche, et même 18-13 dans la seconde, dans le sillage d’un duo Sol-Trèfle en réussite. Mais la fin de deuxième set a tourné au cauchemar pour les Sétois, et notamment pour un Bencz en difficulté.

Les entrées de Mistoco et Mrozek, couplées aux errements polonais, ont permis à Sète de briller dans le troisième acte et au public de Montpellier (la salle du Barrou n’étant pas homologuée, au grand dam de Patrick Duflos) de rêver à un incroyable come-back. Mais les Héraultais, malgré leurs bonnes intentions, ont dû rendre les armes dans un dernier set où Rzeszow a fait preuve de solidité. "Dans le quatrième, ils ont bien servi, constate Toniutti. Il faut qu’on prenne un peu d’expérience. Pour beaucoup de joueurs, comme pour moi, c’était la première."

La Ligue des champions est loin d’être terminée pour l’Arago, puisqu’un déplacement sur le terrain du Cuneo d’Hubert Henno et Earvin Ngapeth est au programme de la semaine prochaine. Mais entretemps, Sète devra aller défendre sa position à Tourcoing en championnat.

en images
Tout Va Bien ! Et à la fin, les Cannoises lèvent les bras... Au-dessus du lot