Paris partage les rênes

Todor Skrimov a fini meilleur marqueur. (LNV)

Todor Skrimov a fini meilleur marqueur. (LNV)

Premier match de championnat pour Paris et première victoire. Dans sa salle Charpy, le PV a dominé Rennes (25-18, 25-21, 25-17) ce samedi après-midi. Dans la soirée, Tours, tenant du titre, s'est imposé à domicile devant le promu Chaumont en quatre sets tout de même (25-21, 25-18, 19-25, 25-12). Au palais des Victoires, succès au tie-break de l'AS Cannes face à Beauvais (25-14, 26-24, 24-26, 20-25, 15-8).         

Paris est parti en reconquête. Le PV, huit fois champion de France (2000, 2001, 2002, 2003, 2006, 2007, 2008, 2009), veut renouer avec son glorieux passé cette saison. Une saison qu’il a débutée de la meilleure des manières ce samedi après-midi au stade Sébastien-Charléty. Le groupe dirigé par Dorian Rougeyron, qui avait dû attendre la troisième journée pour enregistrer sa première victoire en Ligue AM il y a un an, s’est en effet imposé trois sets à zéro devant Rennes, lauréat de la dernière Coupe de France - le véritable premier titre de son histoire. Le score en détail: 25-18, 25-21, 25-17.

"Tout a marché, s'est félicité le Bulgare Todor Skrimov (notre photo) sur Ma Chaîne Sport (MCS). Le capitaine du Paris Volley a fini meilleur marqueur de ce deuxième match du championnat version 2012/2013 avec 18 unités au compteur. On était solides un peu partout, c’est la clé. C’est important, cela va nous donner de la confiance pour la suite. On ne s’attendait pas à ce que cela soit aussi facile, car Rennes est une belle équipe." "Une belle équipe" qui, pourtant, n’a pas montré grand-chose sur le parquet de la salle Charpy, courant derrière le score tout du long. Surtout, c’est une équipe qui a concédé dans la capitale - où elle n’avait plus perdu depuis l’exercice 2009/2010 - sa deuxième défaite de la semaine.

Le Rennes Volley 35 avait effectivement été maîtrisé par Tours (28-30, 25-16, 25-17, 25-16) mardi soir à l’issue de la Supercoupe. En parlant du tenant du titre, son entrée en matière était programmée à 20 heures contre le promu Chaumont. Une entrée réussie puisque le TVB l'a emporté à Robert-Grenon malgré un coup de moins bien dans la troisième manche (25-21, 25-18, 19-25, 25-12). Au palais des Victoires, l'AS Cannes, de son côté, menait 2-0 mais au final elle n'a battu Beauvais qu'au tie-break (25-14, 26-24, 24-26, 20-25, 15-8). Dans le même temps Sète a dominé Avignon (25-21, 25-23, 25-22), Narbonne a maîtrisé Montpellier (25-22, 25-21, 16-25, 25-18) et Nantes-Rezé a pris la tête du classement avec une large victoire face à Ajaccio (25-11, 27-25, 25-17). Vendredi soir, Toulouse avait vaincu Tourcoing  (25-27, 27-25, 25-21, 25-22).

Programme et résultats :

Sète – Avignon (3-0)
Nantes Rezé – Ajaccio (3-0)
Narbonne – Montpellier (3-1)
AS Cannes – Beauvais (3-2)
Tours – Chaumont (3-1)
Paris – Rennes (3-0)
Toulouse – Tourcoing  (3-1)