Les Bleus dans le bon tempo

 moreau-france-max

Marien Moreau a montré la voie à ses coéquipiers face à la Lettonie. (Maxppp)

Au lendemain d'un premier succès face à l’Espagne (3-1), en ouverture des qualifications à l’Euro 2012, l’équipe de France a confirmé ses bonnes dispositions face à la Lettonie (3-1 ; 25-18, 19-25, 25-18, 25-22), vendredi, à Szeged. Et les protégés de Laurent Tillie de renforcer leur capital confiance et de prendre leurs aises en tête du groupe F.

Deux matches, deux victoires. L’équipe de France a lancé sa campagne éliminatoire de l’Euro 2013 sous les meilleurs auspices en remportant ses deux premières confrontations directes avec l’Espagne (3-1), jeudi, et la Lettonie (3-0), vendredi. Deux succès d’autant plus bénéfiques que les Espagnols et les Lettons sont les plus sérieux concurrents des Bleus dans la course à la première place de la poule. Conséquence directe de ce début de compétition en fanfare, les Bleus ont investi seuls le fauteuil de leader de la poule avec six points, et engrangé au passage un maximum de confiance pour la suite des hostilités.

La veille, les Bleus avaient "excellemment joué pendant deux sets", des propres dires de Laurent Tillie, avant de baisser en intensité. Face à la Lettonie, Pierre Pujol et ses compatriotes ont mis la pression sur leurs adversaires du jour dans la première manche (25-18) puis, comme face aux Espagnols, ont rapidement lâché prise (19-25). Mais il en fallait davantage pour altérer la bonne dynamique de l'équipe de France qui s'est affairée à reprendre la mainmise sur le match pour s’adjuger assez facilement les troisième (25-18) et quatrième sets (25-22). Déjà inspiré face à l’Espagne (20 pts), Marien Moreau n’a pas tardé à surfer sur sa bonne dynamique en passant 24 points aux Lettons.

"Comparée à l'Espagne hier, c'était plus physique. Dans les tournois de qualification, l'essentiel est de prendre les trois points. Au 2e set, on a fait notre "spéciale" : on les a regardé jouer et on a lâché un peu trop vite. Demain face à la Hongrie, il ne faudra pas gâcher et prendre trois nouveaux points. Arriver en Lettonie la semaine prochaine avec 9 points nous mettrait en bonne position", glisse Pierre Pujol sur ls site officiel de la FFVB.