Blain part sur une victoire

Philippe Blain aura achevé son mandat sur trois beaux succès. (Maxppp)

Philippe Blain aura achevé son mandat sur trois beaux succès. (Maxppp)

Philippe Blain a vécu son dernier match à la tête de l’équipe de France, dimanche soir à Dallas, à l’occasion du quatrième et dernier acte de la Ligue mondiale 2012. Malgré une victoire probante contre la Corée du Sud (3-0) et un sans-faute réalisé sur le sol américain, les partenaires de Pierre Pujol se sont arrêtés aux portes de Sofia, devancés par les Etats-Unis dans la course au Final 6. Pas de bouquet final, donc, pour celui qui aura guidé les Bleus onze années durant.

Faite de hauts et de bas, d’exploits et de désillusions, l’ère Philippe Blain s’est close sur un joli triplé, dimanche soir à Dallas, théâtre de la quatrième et dernière étape de la première phase de la Ligue mondiale. L’Italie, les Etats-Unis et enfin la Corée du Sud, toutes ces sélections ont plié devant la maestria tricolore ce week-end - la dernière d’entre elles ayant à peine tenu plus d’une heure (1h08), expédiée en trois sets (25-19, 25-15, 25-17) sous les coups de boutoir des Marien Moreau (17 points) et Guillaume Samica (13 unités).

Las, ce coup d’éclat aura été le dernier des hommes de Blain. Avec autant de succès que les Américains au compteur (neuf, pour trois défaites seulement), les Français quittent la Ligue mondiale aux portes du Final 6, évincés au set-average. Trois semaines après avoir échoué dans leur quête d’un sésame olympique à Sofia, face à la sélection locale, les Tricolores ne retourneront pas dans la capitale bulgare, hôtesse de cette phase finale à laquelle les Etats-Unis, Cuba, la Pologne, l’Allemagne, le Brésil et, donc, la Bulgarie prendront part ces jours-ci, à moins d’un mois désormais de l’échéance londonienne.

"Nous avons vécu des moments difficiles depuis notre élimination pour les Jeux Olympiques. Je suis vraiment heureux et fier du comportement de l'équipe de France ces trois derniers jours", dixit le capitaine Pierre Pujol, l’une des figures de proue des Bleus de Philippe Blain. Sous les ordres du technicien héraultais depuis 2001, les volleyeurs tricolores auront décroché quatre médailles internationales: le bronze du Mondial 2002, l’argent des Championnats d’Europe 2003 et 2009 et l’argent de la Ligue mondiale 2006. A Laurent Tillie, son successeur, de prendre la relève en peaufinant si possible la copie olympique. Définitivement le point noir du bilan de Blain, l’équipe de France n’ayant plus rallié les Jeux depuis 2004…

Le Sport sur votre mobile
en images
Tout Va Bien ! Et à la fin, les Cannoises lèvent les bras... Au-dessus du lot
à lire aussi