Vendée Globe : Le Cléac'h loin devant, Beyou et Meilhat au coude à coude

Vendée Globe : Le Cléac'h loin devant, Beyou et Meilhat au coude à coude©Media365

Aurélien CANOT, publié le samedi 17 décembre 2016 à 19h27

Tandis qu'Armel Le Cléac'h (Banque Populaire VIII), avec près de 450 milles d'avance au pointage de 18h00 ce samedi sur Alex Thomson (Hugo Boss), semble irrémédiablement lancé vers la victoire finale, Jérémie Beyou (Maître Coq) et Paul Meilhat (SMA) se livrent une lutte acharnée pour la troisième place. A 18 heures, le premier menait toujours la bataille, mais avec seulement sept milles de retard sur son concurrent.

VOILE / VENDEE GLOBE
Classement à 18h00 (heure française) - Samedi 17 décembre 2016
1- Armel Le Cléac'h (FRA/Banque Populaire VIII) à 9 161 milles de l'arrivée
2- Alex Thomson (GBR/Hugo Boss) à 443,87 milles du leader
3- Jérémie Beyou (FRA/Maître Coq) à 1 267,62
4- Paul Meilhat (FRA/SMA) à 1 274,08
5- Yann Eliès (FRA/Quéguiner-Leucémie Espoir) à 2 064,09
6- Jean-Pierre Dick (FRA/StMichel-Virbac) à 2 100,31
7- Jean Le Cam (FRA/Finistère Mer Vent) à 2 149,93
8- Thomas Ruyant (FRA/Le Souffle du Nord pour le projet Imagine) à 2 940,69
9- Louis Burton (FRA/Bureau Vallée) à 3 333,1
10- Stéphane Le Diraison (FRA/Compagnie du Lit-Boulogne Billancourt) à 3 950,45
...

Abandons :
Tanguy de Lamotte (FRA/Initiatives Coeur) : le 15 novembre en raison d'une tête de mât cassée
Bertrand de Broc (FRA/MACSF) : le 19 novembre en raison de dégâts sur la coque et le carénage
Vincent Riou (FRA/PRB) : le 22 novembre en raison de dégâts sur la quille
Morgan Lagravière (FRA/Safran) : le 24 novembre en raison d'une avarie de gouvernail
Kojiro Shiraishi (JAP/Spirit of Yukoh) : le 4 décembre en raison d'une avarie de mât
Kito de Pavant (FRA/Bastide Otio) : le 6 décembre en raison d'une grave avarie de quille et d'une voie d'eau
Sébastien Josse (FRA/Edmond de Rothschild) : le 7 décembre en raison d'une avarie majeure du foil bâbord

 
2 commentaires - Vendée Globe : Le Cléac'h loin devant, Beyou et Meilhat au coude à coude
  • Bande de biffins!
    Il ne faudrait pas confondre cette course croisière avec une course de vélos ou une couse à pied!
    Les deux concurrents dont vous parlez ne sont pas "coude à coude" mais "bord à bord"!

  • "A 18 heures, le premier menait toujours la bataille, mais avec seulement sept milles de retard sur son concurrent"

    Comment un concurrent peut-il mener en ayant avec 7 milles de retard sur son adversaire ???

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]