Gavignet en progrès

 Oman Sail

Oman Sail s'est régalé dans le petit temps de Cascais (© Ricardo Pinto / MOD S.A)

Au terme de trois jours de régates dans les petits airs du Portugal, Sidney Gavignet a remporté les «city-races» de Cascais, confirmant des progrès constants à la tête de son équipage d’Oman Sail. Au classement général du MOD70 European Tour, à mi-parcours, Yann Guichard mène les débats devant Michel Desjoyeaux Sébastien Josse.

Si le vent a plutôt été aux abonnés absents, du côté de Cascais, où les cinq MOD70 engagés dans le Tour d’Europe font escale depuis la semaine dernière, il a tourné en faveur de l’équipe d’Oman Sail qui s’est montrée particulièrement à l’aise lors des trois journées de de régates, remportant trois des six manches courues pour finalement gagner ces Cascais city-races devant Spindrift racing et Groupe Edmond de Rothschild. Une satisfaction pour le skipper Sidney Gavignet, heureux des progrès constatés à bord de son trimaran: "Nous sommes contents: nous avons gagné trois manches sur six. C’est super ! Ce qui est bien, c’est que nous avons travaillé pour progresser et nous n’avions pas besoin de beaucoup, seulement monter marche par marche."

Ce que l’équipage d’Oman Sail a effectivement réalisé, attaquant ce MOD70 European Tour par une quatrième place sur les city-races de Kiel, puis deux dernières places lors de la première étape hauturière entre l’Allemagne et Dun Laoghaire (Irlande) et les city-races disputées en baie de Dublin, avant de pointer le bout de son nez sur l’étape vers Cascais (troisième) et de confirmer au Portugal avec cette première victoire sur un exercice toujours particulier. "Nous avons connu des problèmes au début du MOD70 European Tour et nous avons démarré un peu lentement, confirme le skipper. Nous avons toujours gardé un état d’esprit positif et progressivement, nous avons abattu nos cartes. Nous avons beaucoup appris ici, à Cascais, en particulier dans le petit temps. Nous avons un contrat avec nous-même: finir ce tour de l’Europe en milieu de tableau, c’est à dire sur le podium. Nous sommes dans la bonne direction. Jean-François Cuzon, notre tacticien a été super à Cascais et si nous ne sommes pas encore en confiance à 100%, nous savons que nous pouvons aller vite…"

Cette progression s’inscrit en effet dans le plan de route que Sidney Gavignet s’était fixé en début de saison: "On a des objectifs que j'ai voulu définir avec Oman Sail qui sont d'aller crescendo sur deux ans, nous confiait-il début mai lors de la présentation de la Krys Ocean Race qu’il a terminée au quatrième rang, victime d’une avarie qui l’a empêché de se bagarrer pour le podium. Sur la première course, la Krys Ocean Race, l'objectif est de finir la course, c'est le contrat. Après, sur le Tour de l'Europe, on veut être plus souvent dans le paquet, et l'année suivante, on veut gagner le tour du monde." Pour l’instant, le plan fonctionne plutôt bien et s’il n’est que quatrième (sur cinq) au classement général du MOD70 European Tour, l'équipage d'Oman Sail espère bien profiter des deux dernières étapes vers Marseille (départ ce lundi) puis Gênes pour se distinguer au large et grappiller au moins une place. Ses rivaux sont prévenus…

Classement des city-races de Cascais : 1. Oman Sail (Sidney Gavignet), 2. Spindrift racing (Yann Guichard), 3. Groupe Edmond de Rothschild (Sébastien Josse), 4. Race for Water (Stève Ravussin), 5. Foncia (Michel Desjoyeaux)
Classement général du MOD70 European Tour (avant la 3e étape) : 1. Spindrift racing (133 points), 2. Foncia (129), 3. Groupe Edmond de Rothschild (116), 4. Oman Sail (105), 5. Race for Water (99)

Le Sport sur votre mobile
MOD70 European Tour: Le programme

MOD70 European Tour: Le programme