Azarenka, la patronne

Azarenka a survolé la finale à Pékin. (Reuters)

Azarenka a survolé la finale à Pékin. (Reuters)

Sevrée de titre depuis le mois de mars, Victoria Azarenka a renoué avec la victoire en remportant le tournoi de Pékin ce dimanche. La n°1 mondiale a facilement dominé la Russe Maria Sharapova en deux manches (6-3, 6-1). C’est son cinquième trophée depuis le début de la saison.

Après un début de saison exceptionnel, marqué par quatre titres consécutifs (Sydney, Open d’Australie, Doha et Indian Wells), Victoria Azarenka a dû patienter près de sept mois avant d’étoffer un peu plus son palmarès. La n°1 mondiale a retrouvé le goût de la victoire en remportant ce dimanche le tournoi de Pékin grâce à son succès en finale contre Maria Sharapova (6-3, 6-1). Dans ce choc entre les deux premières joueuses du classement WTA, déjà le cinquième depuis le début de la saison, la Biélorusse s’est comportée en patronne sur le court pour asseoir sa domination face à son adversaire qu’elle a dominée pour la quatrième fois en 2012.

Forfait la semaine dernière à Tokyo en raison d’un virus, Azarenka a profité de quelques jours de repos supplémentaires pour recharger ses batteries. Sur le chemin de la finale à Pékin, elle a montré qu’elle avait retrouvé tous ses moyens en ne lâchant aucun set et en sortant notamment Sabine Lisicki et Marion Bartoli. Comme elles, Sharapova n’a pas fait le poids, seulement relancée dans la partie par l’incapacité d’Azarenka à gérer sereinement les fins de set. A 5-1 et double break en sa faveur dans la première manche, la Biélorusse a laissé Sharapova reprendre confiance pour remonter à 5-3 et avoir des balles de 5-4. Et au moment de servir pour le gain du match, elle s’est compliquée la vie en écartant trois balles de débreak.

Il en fallait plus pour perturber la n°1 mondiale, qui aborde donc dans de bonnes dispositions la fin de saison et notamment le Masters à Istanbul dans deux semaines. Finaliste de l’épreuve en 2011 (défaite contre Petra Kvitova), elle sera la grande favorite d’un plateau déjà complet. Au cours de la semaine chinoise, Na Li a en effet décroché le dernier billet pour la Turquie, laissant Samantha Stosur et Bartoli sur le bord de la route.

Pariez sur le Tennis avec PMU.fr, jusqu’à 170 euros offerts !