La renaissance de Venus

Venus n'a laissé aucune chance à Niculescu. (Reuters)

Venus n'a laissé aucune chance à Niculescu. (Reuters)

Deux ans et demi après son dernier succès sur le circuit WTA, Venus Williams a retrouvé le goût de la victoire en remportant le tournoi de Luxembourg ce dimanche. L’Américaine, qui a dominé Monica Niculescu en deux manches (6-2, 6-3), a décroché le 44e titre de sa carrière, un de moins que sa soeur Serena.

D’Acapulco au Luxembourg, la route de Venus Williams a ressemblé à un chemin de croix. Du Mexique, où elle avait triomphé pour la dernière fois en février 2010, au Grand Duché, où elle a enfin retrouvé la victoire ce dimanche, l’Américaine de 32 ans n’a pas été épargnée: des blessures à répétition et surtout la découverte d’une maladie auto-immune, le syndrome de Sjögren, diagnostiqué en 2011. Toutes ces épreuves sont désormais derrière elle avec ce succès en finale contre la Roumaine Monica Niculescu (6-2, 6-3). Et son palmarès s’est enrichi d’un 44e titre, un de moins que sa soeur Serena.

Sortie au deuxième tour de l’US Open fin août, Venus Williams n’avait plus joué sur le circuit en raison de douleurs persistantes au dos. Elle est donc arrivée au Luxembourg sans certitude sur sa condition physique et son jeu. L’ancienne n°1 mondiale, aujourd’hui 41e du classement WTA, y a finalement déniché beaucoup de confiance grâce à de belles victoires contre Roberta Vinci en quarts de finale, Andrea Petkovic en demies et donc Niculescu en finale. La Roumaine, déjà finaliste de l’épreuve luxembourgeoise la saison dernière, n’a pas réussi à exploiter les faiblesses physiques de son adversaire. Gênée dans le bas du dos et à la hanche, l’Américaine a maîtrisé la rencontre sans s’appuyer sur un service performant, son arme principale.

La saison 2012 de Venus, qu’elle avait entamée en mars à Miami, s’achève sur une bonne note. De quoi lui donner envie de revenir parmi les meilleures dans les prochains mois. Si les pépins physiques la laissent tranquille...

Pariez sur le Tennis avec PMU.fr, jusqu’à 170 euros offerts !

Les chiffres clés
Le Sport sur votre mobile