L’été américain de Bartoli

Marion Bartoli a réussi son premier match à Montréal. (Reuters)

Marion Bartoli a réussi son premier match à Montréal. (Reuters)

Non sélectionnable pour les Jeux Olympiques, Marion Bartoli a rapidement rejoint les Etats-Unis pour débuter la tournée sur dur. Pour son entrée en lice ce jeudi à Montréal, la n°1 française a dominé tranquillement la Chinoise Shuai Peng (6-1, 6-3). Pour voir les quarts, elle devra se défaire de Petra Kvitova au prochain tour. A noter par ailleurs la lourde défaite d’Ana Ivanovic.

Loin du tumulte créé par les Jeux Olympiques, Marion Bartoli a mené sa vie de joueuse professionnelle comme si de rien n’était. Le grand barnum londonien lui a été refusé puisqu’elle ne remplit pas les critères pour représenter la France. Et c’est de l’autre côté de l’Atlantique que l’Auvergnate a enchaîné les tournois cet été. Depuis Wimbledon et son élimination dès le deuxième tour, elle a choisi l’exil pour débuter la tournée nord-américaine sur dur au lieu de rester en Europe où la terre battue est encore fraîche. Un choix forcément judicieux dans l’optique de la préparation pour l’US Open. Et Bartoli y a déjà récolté les fruits en atteignant une finale à Carlsbad, sa deuxième de la saison après celle perdue à l’Open GDF début février.

Pour éponger sa déception post-Wimbledon, elle avait d’abord opté pour le tournoi de Stanford, l’une de ses épreuves fétiches, où elle a déjà triomphé (2009). Mais Bartoli s’y est un peu égarée en perdant logiquement devant Yanina Wickmayer (6-3, 6-2) en quarts de finale. A Carlsbad, toujours en Californie, la n°1 française a évité de nombreux pièges pour rallier la finale (trois matches en trois sets) et Dominika Cibulkova n’avait plus qu’à la cueillir pour s’en aller avec le titre. Cette semaine, c’est à Montréal qu’elle a posé ses valises. Face à la Chinoise Shuai Peng, qui a la particularité de jouer des deux mains des deux côtés, comme elle, Bartoli s’est sereinement imposée en deux manches (6-1, 6-3) pour se hisser en huitièmes de finale.

La suite du programme s’annonce bien plus difficile puisqu’elle a rendez-vous avec Petra Kvitova au prochain tour. Rien d’insurmontable toutefois, Bartoli a remporté leurs deux confrontations. Mais il s’agit de la joueuse la mieux classée qu’elle doit affronter depuis plusieurs mois: la dernière fois qu’elle s’est retrouvée face à un top 10, c’était à Miami fin mars (Azarenka en quarts et Radwanska en demies). Parmi les premiers résultats de la journée au Canada, Ana Ivanovic a coulé face à Roberta Vinci. La Serbe, ancienne n°1 mondiale, n’a pas marqué un jeu (6-0, 6-0) et a regagné les vestiaires après 45 minutes. C’est également terminé pour Sabine Lisicki, sortie par Carla Suarez Navarro (3-6, 6-3, 6-4).

Pariez sur le Tennis avec PMU.fr, jusqu’à 170 euros offerts !

Le Sport sur votre mobile
en images
Appliqué Djokovic fan de Monaco Tsonga passe l'obstacle Paire rate la paire Idyllique
à lire aussi