Kvitova n'est plus fanny

Premier trophée cette saison pour la Tchèque. (Reuters)

Premier trophée cette saison pour la Tchèque. (Reuters)

Exceptionnellement disputée un lundi, la finale du tournoi de Montréal a tourné à l’avantage de Petra Kvitova, qui a dominé Na Li en trois manches (7-5, 2-6, 6-3). La Tchèque, révélation de l’année 2011, remporte son premier titre de la saison. C’est également la première fois qu’elle s’impose en Amérique du Nord. Anodin ? Pas vraiment.

Enfin ! Petra Kvitova n’est plus fanny en 2012. La Tchèque a dû attendre le huitième mois de l’année pour remporter son premier tournoi. Un vrai soulagement pour la révélation de la saison 2011, qui avait alors su briller tout au long de l’année, depuis sa victoire à Brisbane jusqu’à son triomphe au Masters, avec en chemin des succès à l’Open GDF, Madrid, Linz et bien sûr Wimbledon. Son compteur, Kvitova l’a ouvert à Montréal face à une autre gagnante de Grand Chelem en 2011, toujours en quête de son premier trophée de la saison : Na Li.

La bataille a été rude entre les deux joueuses, et après un deuxième set remporté par la Chinoise avec quatre jeux blancs pour débuter, Kvitova a su donner le coup de reins nécessaire pour s’imposer dans la troisième manche (7-5, 2-6, 6-3). "J’ai eu de la chance, je crois, de remporter le premier set, conviendra Kvitova sur le site de la WTA. Elle jouait de façon très agressive, sans commettre beaucoup de fautes. Dans le vestiaire, quand je me changeais entre la deuxième et la troisième manche, je me suis dit qu’il fallait que je prenne la balle plus tôt et que je sois la première à attaquer."

Kvitova a finalement conclu en beauté une semaine où elle a disputé sa première finale de la saison, et battu pour la première fois de l’année des joueuses du top 10 (Marion Bartoli puis Caroline Wozniacki). La Tchèque a également remporté son premier trophée en Amérique du Nord. Et ce n’est pas un hasard. "Je souffre d’asthme et j’ai des problèmes pour respirer, explique-t-elle. C’est l’humidité qui me gêne le plus. Et le problème se pose uniquement en Amérique du Nord, où il fait plus humide qu’en Europe ou en Australie. Pas cette semaine, heureusement !" Kvitova, éliminée l'an passé au premier tour de l'US Open (l'humidité ?), en profite pour repasser n°5 mondiale. Na Li, elle, n’a pas tout perdu puisqu’elle réintègre le top 10 aux dépens de Marion Bartoli.

Pariez sur le Tennis avec PMU.fr, jusqu’à 170 euros offerts !

Le Sport sur votre mobile
en images
Wawrinka maitre de Monte Carlo Friday night fever Rencontre princière La terre a tremblé Comme un Roc
à lire aussi