Johansson rate le coche

Mathilde Johansson patientera avant de remporter son premier titre. (Reuters)

Mathilde Johansson patientera avant de remporter son premier titre. (Reuters)

Mathilde Johansson s'est inclinée dimanche en finale du tournoi de Bastad, victime de la Slovène Polona Hercog (0-6, 6-4, 7-5). La Française âgée de 27 ans, malgré un départ canon, a manqué une belle occasion d'ouvrir son palmarès sur la terre battue de son pays d'origine.

L’histoire aurait pu être sympa. Mathilde Johansson n’est pas passée loin de remporter le premier titre de sa carrière sur ses terres d’origine. Née à Göteborg il y a 27 ans, la Française disputait dimanche sur la terre battue de Bastad sa deuxième finale sur le circuit principal après celle perdue à Bogota l’année dernière. Et après 24 minutes seulement, la n°3 tricolore avait déjà fait la moitié du chemin en survolant la première manche (6-0). Son adversaire, la Slovène Polona Hercog, ne pouvait alors que ramasser les miettes, soit 8 petits points, face au brio de la protégée de Stéphane Charret.

La belle blonde était alors plus près que jamais de mettre la main sur son premier trophée chez les professionnelles, elle qui ce matin dans les colonnes de L’Equipe assurait que ce n’était pas son objectif premier. "Gagner enfin un titre n’est pas une obsession, confiait-elle. Je suis plus intéressée par le fait de rester dans le Top 100 ou d’entrer directement dans les tableaux du Grand Chelem." S’imposer en Suède aurait pourtant eu une sacrée signification pour l’actuelle 83e mondiale. Mais Hercog, qui défendait son titre cette semaine, ne l’a pas entendu ainsi, sortant enfin la tête de l’eau après un premier set à sens unique.

Johansson, toujours aussi fébrile au service (16 doubles fautes dans ce match), perdait peu à peu le fil de la rencontre. Après avoir concédé la deuxième manche (4-6), elle s’écroulait avant d’être portée par l’énergie du désespoir à 5-1 en sa défaveur. Là la Française, qui faut-il le rappeler avait perdu dix fois de suite au premier tour en début d’année, écartait plusieurs balles de match lors d’un jeu charnière avant de revenir à hauteur de la Slovène (5-5) ! Mais son retour restait inachevé puisqu’un nouveau mauvais jeu de service lui coûtait un nouveau break, le cinquième e l’après-midi, et avec un titre qui la fuit toujours.

Pariez sur le Tennis avec PMU.fr, jusqu’à 170 euros offerts !

Le Sport sur votre mobile
en images
Friday night fever Rencontre princière La terre a tremblé Comme un Roc Appliqué
à lire aussi