WTA : Sharapova contrôlée positive au Meldonium

WTA : Sharapova contrôlée positive au Meldonium ©PANORAMIC, Media365
A lire aussi

, publié le lundi 07 mars 2016 à 21h12


Lors d'une conférence de presse à Los Angeles, Maria Sharapova a reconnu qu'elle avait été contrôlée positive au Meldonium, une substance interdite depuis janvier par l'ITF, lors d'un contrôle anti-dopage durant l'Open d'Australie.

Certains parlaient de retraite, de fin de saison ou d'une éventuelle grossesse, ils avaient tout faux. Lors d'une conférence de presse lundi soir à Los Angeles, Maria Sharapova a annoncé avoir été contrôlée positive au Meldonium, une substance interdite depuis janvier dernier par l'ITF(Fédération inetrnationale de tennis), lors du dernier Open d'Australie. L'ex numéro un mondiale a affirmé qu'elle ne savait pas que cette substance avait été classée interdite par l'ITF. La Russe ne sait pas quand, et si, elle pourra revenir sur le circuit. 

« J'ai fait une énorme erreur »
Le coup de tonnerre a été fracassant. Expliquant avoir reçu un courrier l'informant de son contrôle positif à la mi-janvier, Maria Sharapova a assuré qu'elle n'était pas au courant que le Meldonium avait été récemment ajouté à la liste des produits interdits par l'ITF : « J'ai fait une énorme erreur, a déclaré la Russe. Je n'ai pas regardé la liste des produits interdits en 2016. J'ai laissé tomber mes fans, j'ai laissé tomber ce sport. Je ne veux pas que ma carrière se termine de cette manière. J'espère que j'aurai une autre chance ». La Russe ne devrait pas échapper à une lourde suspension malgré ses aveux. Une maladresse qui va lui couter cher. La joueuse de 28 ans a d'ailleurs annoncé « discuter de sa suspension avec la WTA ».  

Le Medonium, un médicament contre le diabète et carence en magnésium
La Russe a également avoué consommer du Meldonium depuis plusieurs saisons. Mis au point en 1975, ce produit, également connu sous le nom de Midronate, a été conçu par le professeur letton Ivars Kalvins. Le Meldonium est un médicament préventif contre le diabète, la carence en magnésium et l'infarctus du myocarde. Mais il augmente aussi les performances, car il décuple la vascularisation du muscle cardiaque. La Russe a confié prendre le médicament puisque des cas de diabète ont été diagnostiqués dans sa famille. 

Malheureusement pour la Russe, le Meldonium est devenu une substance prohibée par l'Agence Mondiale Antidopage, ainsi que par l'ITF le 1er janvier dernier. Mais la gagnante de cinq tournois du Grand Chelem ne compte pas raccrocher les raquettes malgré la nouvelle. « J'accepte les conséquences et je ne veux pas terminer ma carrière là-dessus ». Malgré la gravité de la nouvelle, la native de Niagan a conservé une petite pointe d'humour afin de répondre aux rumeurs qui l'envoyaient déjà à la retraite : « Croyez-moi, je n'annoncerais pas ma retraite dans un hôtel de la banlieue de Los Angeles sur cet affreux tapis ». La Russe a gardé le sens de la formule.  

 
30 commentaires - WTA : Sharapova contrôlée positive au Meldonium
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]