Dopage : Sharapova suspendue deux ans

Dopage : Sharapova suspendue deux ans©Media365
A lire aussi

publié le 8 juin

Le tribunal indépendant a rendu son verdict et a décidé de suspendre Maria Sharapova pour deux ans suite à son contrôle positif lors de l'Open d'Australie.

Le tribunal indépendant que l'ITF avait saisi, a décidé de suspendre la joueuse russe, Maria Sharapova, pour les deux prochaines saisons. Une sanction qui s'applique du 26 janvier 2016 au 26 janvier 2018. Dans son communiqué, le tribunal reconnaît « avoir constaté que Maria Sharapova a commis une violation des règles antidopage en vertu de l'article 2.1. ». Après avoir reçu une lettre de la part de l'IFT au début de mois de mars dernier, la Russe de 29 ans avait reconnu avoir utilisé des produits dopants mais elle n'accepte pas pourtant la sanction qu'elle vient de subir. « Bien que le tribunal a conclu à juste titre que je n'avais pas violé délibérément les règles antidopages, a réagi la joueuse sur Facebook, je ne peux accepter cette suspension injuste de deux ans. Je vais immédiatement faire appel de cette suspension auprès du TAS (Tribunal Arbitral du Sport).
L'ITF voulait quatre ans
Tout remonte donc à l'Open d'Australie où Sharapova s'est rendu coupable de dopage. Après son quart de finale, l'AMA avait réalisé des prélèvements antidopage comme cela arrive souvent sur le circuit. Les résultats avaient montré la trace de mélodium dans l'organisme de la joueuse. Un produit considéré comme dopant pour l'AMA. Si la joueuse n'a jamais nié les résultats, elle a toujours prôné que ce n'était pas intentionnel. Néanmoins, l'ancienne numéro une mondiale peut s'estimer heureuse puisque la Fédération Internationale de tennis souhaitait une suspension de quatre ans.

 
73 commentaires - Dopage : Sharapova suspendue deux ans
  • vous n'ajouter rien de nouveau il y a bien d"autres sujets intéressants à déveloper

  • 2 Poids, 2 mesures ! Mais la belle Maria est Russe et donc .... Une nationalité plus à l'Ouest : on aurait été bien plus clément !!
    Courage Maria, on est pas près de retrouver une joueuse de cette classe !

  • pourquoi répéter tous les jours cette info qui n'est plus d'actualité, on commence à se lasser: elle a été sanctionnée point barre. Orange qui n'est pas un modele de rédaction de site sur le fond pourrait faire des articles sur l'enthousiasme qui regnait à Rolland quand elle a gagné 2 fois ces jours là certains et certaines qui savent tout??? auraient bien voulu que Maria soit française.
    Et maintenant le spectaculaire a disparu du tennis féminin, il y a des bonnes joueuses mais aucune n'arrive au niveau de Maria à la belle époque pour le spectacle décevant ou passionnant

  • Mais... condamner la Russie en ce moment, en tennis ou en foot c'est de la politique, rien d'autre !

  • est ce utile au point de vue information de repeter ce drame en boucle, tout le monde le connait et personne y compris Orange ne connait toute l'affaire, si maria revient, et a des resutats orange en fera sa une pendant des mois.

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]