Wimbledon : Le résumé de la première journée

Wimbledon : Le résumé de la première journée©Media365
A lire aussi

Arthur Merle, publié le mardi 04 juillet 2017 à 00h09

Alors que la moitié des matchs du premier tour de Wimbledon ont été joués, voici les faits à retenir de cette première journée sur le gazon londonien, et ce qu'il faudra attendre pour mardi.

Les favoris
Le gros événement de la journée est indéniablement l'élimination de Stan Wawrinka, numéro trois mondial, dès son entrée en lice dans ce tournoi. Le Suisse a subi la loi du très talentueux Daniil Medvedev, vainqueur en quatre sets (6-4, 3-6, 6-4, 6-1) d'un match qu'il a maîtrisé, à l'exception du réveil de Stan dans la deuxième manche. Le Russe a signé un retentissant exploit, et a bien choisi son jour pour s'offrir la première victoire de sa carrière en Grand Chelem. S'il y a un favori pour lequel on pouvait s'inquiéter, c'était plutôt Andy Murray. Mais malgré les interrogations sur son état de forme, le Britannique, tenant du titre, a réussi son entrée en lice en écartant tranquillement Alexander Bublik (6-1, 6-4, 6-2). L'imprévisible allemand Dustin Brown l'attend désormais au second tour, histoire de confirmer ces belles promesses. Enfin, aucun problème non plus pour Rafael Nadal, qui a mis exactement le même temps (1h48) pour se débarasser de l'Australien John Millman (6-1, 6-3, 6-2). Pas mal, pour un premier match sur gazon cette saison. C'est bon aussi pour Kei Nishikori qui, lui, n'avait vraiment pas envie de traîner sur le court. Victoire 6-2, 6-2, 6-0 en 1h12 de jeu pour le Japonais, opposé à Marco Cecchinato.
Halep tranquille, Cibulkova s'est fait peur
Chez les femmes, pas de grosse surprise à souligner. La numéro deux mondiale Simona Halep a maîtrisé son sujet face à Marina Erakovic, issue des qualifications. Une victoire en deux sets (6-4, 6-1) et deux heures de jeu, et le rendez-vous était pris avec Beatriz Haddad Maia au second tour. Elina Svitolina a, elle, dû batailler un peu plus et forcer son talent pour se défaire de l'Australienne Ashleigh Barty en 1h56 de jeu (7-5, 7-6). Petra Kvitova s'est de son côté joué de la Suédoise Johanna Larsson (6-3, 6-4), tandis que Dominika Cibulkova, neuvième mondiale, a confirmé sa perte de vitesse en étant tout proche de la sortie face à Andrea Petkovic (6-3, 3-6, 9-7), après 2h45 passées sur le gazon. La récente lauréate de Roland-Garros, Jelena Ostapenko, a connu un trou d'air d'un set, mais a semblé sûre de son coup le reste du temps (6-0, 1-6, 6-3).
Les Frenchies
Chez les Français, la journée a été parfaite, à deux matchs près. Julien Benneteau, sorti d'entrée par l'Ukrainien Stakhovsky (6-3, 7-6, 2-6, 6-2) et Alizé Cornet, qui a pourtant espéré avant de chuter face à Giorgi (5-7, 6-4, 6-4), sont les seuls accrocs d'une journée qui a vu cinq Tricolores composter leur ticket pour le second tour de Wimbledon. Encourageant, quand on sait que les prochain(e)s se nomment Richard Gasquet, Gaël Monfils, ou encore Kristina Mladenovic.

On retiendra de ce lundi la victoire compliquée de Lucas Pouille, 16eme mondial, face au Tunisien Jaziri (6-7, 6-4, 6-4, 7-6). Mais aussi celle de Benoit Paire, qui a géré avec sang-froid un tie-break crucial dans le troisième set, là où il aurait peut-être perdu ses nerfs il y a peu... Sur le papier, la qualification de Pierre-Hugues Herbert, opposé au 20eme mondial Nick Kyrgios, est la plus belle. Mais l'Australien a dû abandonner à cause d'une douleur à la hanche à deux sets zéro pour le Français (6-3, 6-4).Jo-Wilfried Tsonga, lui, n'a passé qu'1h25 sur le court pour venir à bout du Britannique Norrie (6-3, 6-2, 6-2). Caroline Garcia a fait encore mieux. La lyonnaise a donné une leçon à Cepelova (6-1, 6-1) en 52 minutes de jeu...
Le fait du jour : Bedene-Karlovic : 61 jeux d'affilée sans break...
C'était le premier match à rallonge de ce Wimbledon version 2017. Au terme d'un combat titanesque long de 4h31, le Britannique Aljaz Bedene a remporté le duel des serveurs face au Croate Ivo Karlovic (6-7, 7-6, 6-7, 7-6, 8-6). Un match marqué par une statistique impressionnante : les spectateurs ont pu assister à 61 jeux de suite sans le moindre break...Et c'est finalement Bedene, après avoir bien profité du gazon londonien, qui a fini par prendre la mise en jeu de son adversaire, à 7-6 dans le cinquième set ! Sans ça, on aurait peut-être revu les deux joueurs demain...
L'affiche de mardi : Federer-Dolgopolov
Roger Federer a-t-il bien fait de sacrifier Roland-Garros pour être au meilleur de sa forme à Wimbledon ? La question se pose, encore et encore. Et on aura (enfin) un début de réponse mardi, pour son entrée en lice face au dangereux Alexandr Dolgopolov. Alors à vos écrans, histoire de savoir si l'on aura droit au Roger battu par son pote Tommy Haas au premier tour du tournoi de Stuttgart, ou à celui qui a donné une leçon au prometteur Alexander Zverev à Halle.

 
0 commentaire - Wimbledon : Le résumé de la première journée
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]