Wimbledon : Le bilan de la cinquième journée

Wimbledon : Le bilan de la cinquième journée©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le vendredi 07 juillet 2017 à 23h07

Les favoris, les Français, le fait du jour, l'affiche de samedi : voici le bilan de la cinquième journée de Wimbledon.

Les favoris
Une seule surprise à noter ce vendredi dans le tableau masculin : l'élimination de Kei Nishikori. Le Japonais n'a pas paru extrêmement motivé et s'est incliné en quatre sets contre Roberto Bautista Agut. Rafael Nadal et Andy Murray sont en revanche passés, avec plus ou moins de difficultés. L'Espagnol a dominé le Russe Kachanov en trois sets (avec un peu de mal dans la troisième manche), alors que l'Ecossais a dû sauver cinq balles de deux manches partout face à Fabio Fognini, avant de s'imposer finalement en quatre sets. Marin Cilic, outsider du tournoi, est passé sans encombre face à Steve Johnson.

Chez les filles, Simona Halep, Elina Svitolina, Johanna Konta, Jelena Ostapenko, et Venus Williams sont toutes passées en deux sets. Victoria Azarenka s'est quant à elle arrachée pour battre Heather Watson en trois manches. En revanche, la n°9 mondiale Dominika Cibulkova a pris la porte.
Les Français
Situés dans la partie la plus haute du tableau, avec Andy Murray, Benoit Paire et Jo-Wilfried Tsonga espéraient rejoindre la deuxième semaine ce vendredi. C'est passé pour Paire, qui se qualifie pour la première fois de sa carrière pour les huitièmes de Wimbledon, après un excellent match contre Jerzy Janowicz, le tombeur de Lucas Pouille. En revanche, Jo-Wilfried Tsonga devra revenir samedi, car son match contre Sam Querrey a été interrompu par la nuit au cinquième set.

Dernière représentante française, Caroline Garcia a quant à elle délivré un match très solide face à Madison Brengle (la tombeuse de Petra Kvitova), pour rejoindre les huitièmes. La Lyonnaise se rapproche plus que jamais du Top 20.
Le fait du jour
Le nouveau Benoit Paire est-il (enfin) arrivé ? Ridicule à Halle, où il avait pété un plomb contre Florian Mayer, l'Avignonnais a changé d'état d'esprit en arrivant à Wimbledon, et le voilà en deuxième semaine d'un Grand Chelem pour la deuxième fois de sa carrière (après l'US Open 2015). En conférence de presse, Paire est revenu sur ce changement de mentalité : « J'ai vachement évolué dans la maturité, je sais ce que je veux maintenant. Je suis sur un court de tennis, je sais pourquoi j'y suis, qu'il faut se donner à 100% et profiter de chaque instant. Quand on réussit ce genre de match, on est très satisfait et mentalement c'est plus facile. Avec l'expérience, et tout ce que j'ai pu traverser, ça m'a beaucoup aidé, je suis arrivé à relativiser », a-t-il confié. Lundi, il défiera Andy Murray sur le Centre Court de Wimbledon, ce ne sera vraiment pas le moment de se relâcher.
L'affiche de samedi : Gaël Monfils - Adrian Mannarino
En plus de Benoit Paire, la France est assurée d'avoir un deuxième Français en huitièmes de finale, puisque Gaël Monfils et Adrian Mannarino s'affronteront ce samedi (vers 14h.) Monfils dit qu'il déteste le gazon, mais vient de disputer la finale à Eastbourne et de franchir aisément les deux premiers tours. Mannarino reste quant à lui sur une finale à Antalya, et vient de prendre sa revanche sur son bourreau du tournoi turc, le Japonais Sugita, sur le gazon londonien. En 2015, les deux joueurs s'étaient déjà affrontés à Wimbledon, au 2eme tour, et Monfils l'avait emporté 7-6, 6-3, 7-5.

 
0 commentaire - Wimbledon : Le bilan de la cinquième journée
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]