Nadal, c'est pas l'Amérique ?

Absent des courts depuis fin juin et sa défaite au 2e tour de Wimbledon, Rafael Nadal joue depuis les Arlésiennes sur le circuit ATP. Le n°3 mondial, encore touché au genou, a successivement renoncé aux Jeux Olympiques et au début de la tournée nord-américaine. Et le Majorquin a confié à une télévision locale qu’il ne savait pas s’il pourra jouer l’US Open, qui débute dans deux semaines.

En bon sportif 2.0, Rafael Nadal aime tenir ses fans informés de ses moindres faits et gestes sur Facebook. Photos de vacances, à l’entraînement ou en salle de musculation, dans le vestiaire avec le trophée de Roland-Garros, l’Espagnol se montre généreux dans le domaine. Et dans la période actuelle, c’est plutôt pratique. Car Nadal se fait plutôt discret sur le circuit ATP. En fait, on ne l’a plus vu depuis le 28 juin dernier, et sa défaite au 2e tour de Wimbledon face à Lukas Rosol. Depuis, il a renoncé aux Masters 1000 de Toronto et Cincinnati, et bien sûr à la défense de son titre olympique. Invoquant une nouvelle tendinite au genou, il vivrait "la pire épreuve" de sa carrière selon Toni, son oncle.

Logiquement, Nadal est toujours incertain pour l’US Open. Et son absence pose beaucoup de questions. Même pour Roger Federer. "Je suis très inquiet et triste pour Rafa, a déclaré le n°1 mondial lundi en conférence de presse. Je pensais qu’il jouerait à Toronto et à Cincinnati, mais non. Je vais lui écrire pour en savoir plus sur ce qu’il lui arrive." Sinon, Federer peut faire comme "tout le monde" et aller sur la page Facebook où Nadal a encore posté une photo lundi avec le commentaire suivant : "De retour sur le court pour essayer de retrouver des sensations."

Les optimistes auront noté que la photo montre un court en ciment, ce qui semble indiquer que l’Espagnol prépare, comme on pouvait s’en douter, l’US Open. Les plus sceptiques, eux, auront remarqué qu’on voit juste un sac et une canette de soda… mais pas de raquette ni de balle de tennis. Quant à Nadal lui-même, il ne s’est pas montré rassurant, bien au contraire. "Je ne sais pas si je serai prêt à temps pour l’US Open, a-t-il déclaré à la chaîne espagnole La Verdad, sur les bords d’un court de tennis. Ce n’est pas vraiment la même blessure que les années précédentes, c’est un peu différent." Le vainqueur de l’édition 2010 a jusqu’au 27 août, début des hostilités à Flushing Meadows, pour se remettre d’aplomb.

Pariez sur le Tennis avec PMU.fr, jusqu’à 170 euros offerts !

Le Sport sur votre mobile
en images
Comme un Roc Appliqué Djokovic fan de Monaco Tsonga passe l'obstacle Paire rate la paire
à lire aussi