Bartoli entre les gouttes

Marion Bartoli a assuré l'essentiel pour son entrée en lice à l'US Open. (Reuters)

Marion Bartoli a assuré l'essentiel pour son entrée en lice à l'US Open. (Reuters)

Marion Bartoli a répondu présent à l'occasion de son entrée en lice à l'US Open. La Française, après plus de deux heures d'interruption liées à de violents orages, est revenue lundi sur le Grandstand remporter le jeu décisif du deuxième set pour valider sa qualification pour le deuxième tour, obtenue aux dépens de l'Américaine Jamie Hampton (6-3, 7-6 [5]), qui s'est réveillée trop tard.

Figurant parmi les premières à échanger des coups de raquette dans cet US Open 2012, Marion Bartoli a rempli son contrat ce lundi dans la périphérie de New York. Un endroit balayé par de violents orages qui ont contraint les organisateurs du dernier tournoi du Grand Chelem de l'année à interrompre les débats pendant près de trois heures sur le site de Flushing Meadows. A l’œuvre dès 17 heures (heure française), la joueuse française a ainsi dû patienter jusqu’à 21h15 pour composter son ticket pour le deuxième tour, faisant fi des conditions délicates et du réveil tardif de son adversaire, Jamie Hampton, pour l’emporter (6-3, 7-6 [5]) après 1h37 de jeu.

Une heure et trente-sept minutes assez inégales pour la Ponote âgée de 27 ans. Tête de série numéro 11 du tournoi, Bartoli a d’abord récité ses gammes face à la 100e joueuse mondiale, pour le moins empruntée devant son public dans un premier set que la Tricolore ne met qu’une demi-heure à boucler, notamment grâce à une bonne première balle et à un break réalisé d’entrée sur lequel elle a capitalisé.

Le début de la deuxième manche voit l’histoire de la première se répéter. Bartoli déroule et mène logiquement 4-1. L’affaire semble alors pliée. Sauf que l’Américaine profite de la baisse de régime de celle qu’elle affronte pour la première fois en carrière du haut de ses 22 ans pour prendre confiance. Ses frappes se font plus précises et gênent de plus en plus une Bartoli sur le reculoir, qui se fait breaker à deux reprises (4-4) avant de réagir et de rééquilibrer la rencontre (6-6). Le ciel décide alors de s’en mêler à l’entame du tie-break, mais n'empêchera pas Bartoli de conclure dans le tie-break (7-5), deux bonnes heures plus tard.

Pariez sur le Tennis avec PMU.fr, jusqu’à 170 euros offerts !

Le Sport sur votre mobile
en images
Comme un Roc Appliqué Djokovic fan de Monaco Tsonga passe l'obstacle Paire rate la paire
à lire aussi