Serena Williams : Une finale pour un 22eme Grand Chelem

Serena Williams : Une finale pour un 22eme Grand Chelem©Media365
A lire aussi

Media365, publié le 4 juin

Serena Williams n'est plus très loin du record de Steffi Graf, qu'elle a l'occasion de rejoindre ce samedi en gagnant Roland-Garros. Elle serait alors détentrice de 22 tournois du Grand Chelem. Mais au vu de sa quinzaine, la finale pourrait bien lui filer entre les doigts.

Serena Williams est encore une fois en finale de Roland-Garros. Après avoir remporté ses trois derniers Grand Chelem en 2015, la protégée de Patrick Mouratoglou compte désormais 21 titres des plus prestigieux tournois à son arc. À 34 ans, elle peut rejoindre Steffi Graf avec 22 grands Chelem glanés, un record dans l'ère Open (hommes/femmes confondus).
Une attitude désinvolte
Sauf que lorsqu'on regarde son attitude sur le terrain, on peut se poser des questions. « La prin­ci­pale adver­saire de Serena, c'est Serena elle-même... » disait son entraîneur Patrick Mouratoglou. Les yeux vers le bas, fatiguée et harassée de tous ces matchs, Serena n'est pas très virevoltante sur le court. Elle ne sautille pas, n'est pas plus démonstrative que ça. Bien au contraire, elle a une attitude désinvolte et détachée. Et ça se sent depuis le début du tournoi.

Premier coup de chaud, contre Christina Mladenovic. La Française embête bien la n°1 mondiale qui réagit par des fulgurances avec des coups gagnants ou en commettant des fautes directes à répétition. Elle s'imposera tout de même en deux manches, 6-4, 7-6 (12-10) mais son entraîneur l'a trouvée  « mauvaise » dans ce 3eme tour. Avec beaucoup de difficultés aussi en quart de finale contre Yulia Putintseva où elle concède un set d'entrée. Et en demi-finale face à Kiki Bertens, où à nouveau, son péché pour les fautes directes l'a reprend.
Fatiguée physiquement et mentalement
Son petit coup de moins bien, Serena Williams le justifie en conférence de presse d'après match. « Je suis fatiguée physiquement et mentalement » avait déclaré la détentrice de 21 grand Chelem qui souffre de douleurs aux adducteurs. L'année dernière, Williams avait déclaré être touché par un virus pour justifier ses attitudes en demi-finale. Ça ne l'avait pas empêché de gagner son troisième Roland-Garros

 

 
3 commentaires - Serena Williams : Une finale pour un 22eme Grand Chelem
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]