Tennis - Open d'Australie (F) : Serena Williams triomphe de sa soeur !

Tennis - Open d'Australie (F) : Serena Williams triomphe de sa soeur !©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le samedi 28 janvier 2017 à 11h02

Serena Williams a remporté son 23eme tournoi du Grand Chelem ce samedi, en battant sa soeur Venus 6-4, 6-4 en finale de l'Open d'Australie. L'Américaine, qui efface Steffi Graf des tablettes, est également de retour sur le trône de la WTA !

Cette fois c'est sûr, Serena Williams est bien la plus grande joueuse de l'ère Open du tennis ! En remportant son 23eme tournoi du Grand Chelem ce samedi, l'Américaine a effacé Steffi Graf des tablettes pour devenir la joueuse ayant remporté le plus de Majeurs depuis 1968. Seule l'Australienne Margaret Smith Court, victorieuse de 24 Grands Chelem entre 1960 et 1973, lui résiste désormais. Mais la joueuse de 35 ans pourrait bien effacer du Livre des Records l'ancienne championne aujourd'hui âgée de 74 ans, lors du prochain Wimbledon. Incroyable !
Un début de match tendu
Opposée à sa sœur Venus (36 ans), son « inspiration » comme elle l'a dit dans son discours, dans une finale au goût d'années 2000 (comme celle de dimanche chez les hommes, d'ailleurs...), la cadette des sœurs était évidemment tendue. Pourtant, toutes les statistiques parlaient en sa faveur : Serena avait battu sa sœur neuf fois sur quatorze sa sœur en Grand Chelem, six fois sur huit en finale de Grand Chelem, et dix fois sur dix-huit sur surface dure. Malgré tout, le début de match fut délicat pour la tête de série n°2, qui s'est fait immédiatement débreaker par sa sœur alors qu'elle lui avait pris son service d'entrée. Sur un let anodin de Venus, Serena en a même explosé sa raquette de rage. Elle hurlait ensuite sur un ace (elle en a servi 10 au total, contre 7 pour sa sœur) pour revenir à 2-1 40-40. Il lui fallait peut-être ça pour se libérer complètement... Car si la femme aux désormais 23 Grands Chelem a encore été débreakée (2-2), elle ensuite remporté tous ses jeux de service, et fait le break à 3-3 pour remporter la manche 6-4 en 41 minutes.
Septième victoire de Serena à Melbourne
La tension baissait des deux côtés au début du deuxième set, et les joueuses remportaient facilement leur mise en jeu (69% de premières balles pour Venus pendant le match, 61 pour Serena), sauf à 1-1 où Venus sauvait magnifiquement trois balles de break. Mais à 3-3, Serena, plus puissante que sa sœur, réussissait le break décisif, dans le fameux septième jeu. Comme dans le premier set, elle remportait la manche 6-4 en 41 minutes, et donc ce match qui ne restera pas forcément dans les annales pour sa qualité de jeu (27 coups gagnants et 23 fautes directes pour Serena, 21 et 25 pour Venus) mais qui restera historique. Sur la balle de match, Serena s'asseyait par terre, ivre de joie, tandis que sa sœur (qui n'a donc toujours pas gagné en Australie) franchissait le filet pour la serrer longuement dans ses bras. Il s'agit de la septième victoire de Serena Williams à Melbourne, elle qui avait ouvert son palmarès en 2003 en battant... sa sœur en finale.
Angelique Kerber sera restée n°1 pendant vingt semaines
Enorme cerise sur sa magnifique gâteau, la native de Saginaw redeviendra lundi numéro un mondiale, avec 700 points d'avance sur Angelique Kerber. L'Allemande, qui l'avait battue il y a un an en Australie, lui avait chipé le trône de la WTA en septembre dernier en remportant l'US Open. Son règne n'aura duré que 20 semaines. Pour Serena, les regards vont désormais se tourner vers Roland-Garros, où elle tentera d'égaler Margaret Court. A 35 ans, la protégée de Patrick Mouratoglou semble encore très loin de la retraite...

OPEN D'AUSTRALIE (Melbourne, Grand Chelem, dur extérieur, 3 475 000 euros)
Tenante du titre : Angelique Kerber (ALL)

Finale
S.Williams (USA, n°2) bat V.Williams (USA, n°13) : 6-4, 6-4

 

 
25 commentaires - Tennis - Open d'Australie (F) : Serena Williams triomphe de sa soeur !
  • Bravo, les soeurs Williams ! Continuez à nous faire rêver !

  • bonsoir à vous tous, il m'est parfois difficile de comprendre ce que nous sommes devenus nous français quand je lis certains commentaires de nos compatriotes. La plupart de vos interventions sont remplies de haine de manque de délicatesse et sont sujet à caution.
    faisons attention à ce que nous disons et pensons des autres.. Et je vous dirai avant de vous laisser dans votre haine des autres, je suis certains
    que vous ne vous aimez pas , vous avez du mépris pour vous mêmes et à partir là vous vous donnez le droit de faire du mal gratuitement. Bonsoir tout même à vous les haineux et que les forces fassent en sorte de vous tirer de là.... la vie est merveilleuse profoter en.

    Standing ovation pour ce que tu as écrit! Il y'a ici une forte concentration de personnes haineuses qui se sentent très forts derrière leur écran. Ces personnes ne sont sûrement pas sportives! Les "sisters" ont affronté des adversaires diverses qui leur rendent hommage (même quand elles perdent). Alors les haineux, les racistes, les attardés mentaux etc, fermez votre claque-merde!
    Le sport vivra! vive le sport!

  • Je me demande si elle n'ont pas des testicules ?????

    Moi j'en ai une paire qui fonctionnent du tonnerre de dieu! Je peux t'en boucher un coin quand tu veux!

  • Sur que ces deux sœurs ont un gabarit un peu hors norme. De là à dire qu'elles utilisent des anabolisants, je n'en sais rien, seules les instances qui contrôlent le dopage peuvent le dire.
    Mais comme beaucoup le disent, les résultats de ces analyses vingt ans après ne veulent plus rien dire.
    Il est certain que ce type de contrôles est sujet à caution, alors qu'un alcootest, un test à la drogue, peuvent se faire dans minute... là il faut des années.
    C'est glauque!

  • machaca : la haine dicte votre commentaire. On peut ne pas être d'accord sur tel ou tel sujet, mais laissons la sagesse agir.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]