Mauresmo succède à Escudé

Amélie Mauresmo, nouvelle capitaine de l'équipe de France de Fed Cup. (Reuters)

Amélie Mauresmo, nouvelle capitaine de l'équipe de France de Fed Cup. (Reuters)

Comme attendu, la FFT a annoncé, sur son compte Twitter, la nomination d’Amélie Mauresmo à la tête de l’équipe de France de Fed Cup. Victorieuse de la compétition en 2003, l’ancienne n°1 mondiale, qui succède à Nicolas Escudé, aura la lourde tâche de relancer un tennis tricolore sinistré chez les dames. Première étape, un duel compliqué face à l’Allemagne en février 2013.

"Grande nouvelle : @AmeMauresmo est la nouvelle capitaine de l'équipe de France de @FedCup ! Bravo Amélie :-)" Sur son compte Twitter, la Fédération Française de Tennis n’a fait qu’officialiser une nouvelle somme toute assez attendue. Citée comme une candidate possible pour prendre la suite de Guy Forget à la tête de l’équipe masculine, l’ancienne n°1 mondiale va finalement s’occuper de la destinée des Bleues, en lieu et place de Nicolas Escudé, le titulaire du poste depuis décembre 2008.

Locomotive du tennis tricolore au début des années 2000, et plébiscitée par les joueuses actuelles, Mauresmo embrasse en toute logique la fonction de capitaine. En Fed Cup, la native de Saint-Germain-en-Laye a aussi vécu certains des plus beaux moments de sa carrière, avec une victoire en 2003 et une défaite en finale deux ans plus tard. Mais à l’heure actuelle, il est hors de question pour Mauresmo d’envisager une telle réussite à la tête des Bleues. Avec aucune joueuse dans le Top 50 du classement WTA, si l’on excepte Marion Bartoli (qui refuse toujours de se plier aux exigences de l’équipe de France), le tennis féminin tricolore vit une période sombre.

La mission de Mauresmo, qu’elle a donc fini par accepter, sera de redonner un peu de vie à une équipe qui va de barrages en barrages depuis plusieurs saisons. L’éphémère conseillère de Victoria Azarenka vivra son baptême du feu contre la redoutable Allemagne en février prochain. Voir les Bleues disputer un nouveau barrage couperet pour éviter une relégation historique en troisième division est une hypothèse plus que crédible. Le charisme et les compétences de Mauresmo seront mis à rude épreuve.

Pariez sur le Tennis avec PMU.fr, jusqu’à 170 euros offerts !

Le Sport sur votre mobile
en images
Djokovic fan de Monaco Tsonga passe l'obstacle Paire rate la paire Idyllique Nadal, les cartes en mains
à lire aussi
  • Monfils assure 

    Gaël Monfils, malgré une cheville encore fragile, s'est rassuré ce mardi en dominant...

  • Djokovic va trop vite 

    Novak Djokovic s'est montré expéditif pour son entrée en matière à Monte-Carlo. Le t...