ATP : La justice suisse donne raison à Becker

ATP : La justice suisse donne raison à Becker©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mardi 11 juillet 2017 à 08h31

Boris Becker était poursuivi par son ancien conseiller financier qui lui réclamait 40 millions d'euros d'arriérés.

Boris Becker ne sera pas poursuivi par la justice suisse. Le tribunal cantonal de Zoug a en effet débouté Hans-Dieter Cleven, un ancien associé en affaires du triple champion de Wimbledon (1985, 1986 et 1989), à qui il réclamait près de 40 millions d'euros (36,5 pour être exact). D'après l'agence suisse ats, le tribunal a rejeté la demande du financier estimant que la résiliation du prêt n'avait pas été signifiée d'un point de vue légal. L'homme en question, M. Cleven, ancien dirigeant de l'équipementier sportif Völkl, estimait que le joueur de tennis, qui commente actuellement le tournoi de Wimbledon pour la BBC, n'avait pas honoré plusieurs dates-butoir pour lui rembourser une somme de 40 millions de francs suisses (36,5 millions d'euros) d'arriérés. L'homme d'affaires n'avait pas précisé l'origine de cette somme, mais il avait été associé pour divers projets dans le passé avec Boris Becker, notamment dans les années 1990. Pour rappel, le 21 juin, Boris Becker, 49 ans, a été déclaré en état de faillite personnelle par un tribunal londonien pour une dette de plusieurs millions d'euros.

 
0 commentaire - ATP : La justice suisse donne raison à Becker
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]