Tsonga en profite

Le Manceau est en demi-finale à Pékin.

Le Manceau est en demi-finale à Pékin.

Facile vainqueur de Mikhail Youzhny (6-3, 6-2), après avoir profité de l’abandon de Nikolay Davydenko, Jo-Wilfried Tsonga s’est qualifié pour les demi-finales à Pékin sans trop avoir à puiser dans ses réserves. Le n°1 Français, qui affrontera Feliciano Lopez samedi, engrange en vue du Masters, d’autant que Janko Tipsarevic s’est incliné à Tokyo.

La journée de vendredi a été pour le moins profitable à Jo-Wilfried Tsonga. Le n°1 Français a composté son billet pour les demi-finales du tournoi ATP 500 de Pékin, en disposant tranquillement de Mikhail Youzhny (6-3, 6-2). Et dans le même temps, Janko Tipsarevic, son principal concurrent pour la 8e place à la Race, et donc pour le Masters, s’est incliné à Tokyo après un terrible combat de 2h47 contre Milos Raonic, conclu 9-7 au tie-break de la troisième manche par le bombardier canadien. Que demander de plus ?

Samedi, Tsonga affrontera Feliciano Lopez samedi, avec en ligne de mire une possible finale contre Novak Djokovic. Si le Manceau affiche la même solidité que face à Youzhny, il ne devrait pas avoir de mal à franchir l’obstacle espagnol. Il y avait quand même quelques incertitudes qui planaient autour de Tsonga avant la rencontre, notamment parce qu’il n’avait plus joué depuis trois jours, et son entrée en lice cahoteuse contre Denis Istomin. Ceci pourrait expliquer le  début de rencontre sans grand rythme face à Youzhny.

Mais rapidement, "Jo"  a pris la mesure de son adversaire, bien aidé le jeu catastrophique réalisé par le Russe à 4-3 dans le premier set. La seconde manche aura été une formalité pour la tête de série n°3 du tournoi, solide au service (6 aces, seulement 7 points perdus derrière la première balle), et rarement inquiété, si l’on excepte ces deux balles de break à défendre à 3-2. Avec cette rencontre pliée en 1h09, Tsonga peut envisager la suite avec sérénité.

Pariez sur le Tennis avec PMU.fr, jusqu’à 170 euros offerts !