Tsonga manque le coche

Jo-Wilfried Tsonga s'est arrêté en quarts de finale à Shanghai. (Reuters)

Jo-Wilfried Tsonga s'est arrêté en quarts de finale à Shanghai. (Reuters)

Le parcours de Jo-Wilfried Tsonga à Shanghai s'est arrêté vendredi en quarts de finale, puisque le Français a buté sur le Tchèque Tomas Berdych (6-3, 7-6) après 1h34' de jeu. Ce choc se disputait sur fond de course au Masters de fin d'année à Londres. En demies, la tête de série numéro quatre rencontrera le vainqueur du quart entre le Serbe Novak Djokovic et l'Allemand Tommy Haas.            

Shanghai n’est pas Pékin. Moins d’une semaine après sa finale au complexe olympique de la capitale chinoise, Jo-Wilfried Tsonga quitte le tournoi de Shanghai dès les quarts de finale. Le Français a été battu ce vendredi matin par Tomas Berdych (6-3, 7-6 (4)) au terme d’un match parfois brouillon, parfois plus consistant mais pas suffisant pour accrocher le géant tchèque, premier qualifié pour les demi-finales.

Le Manceau a commis trop de fautes tout au long de la rencontre (31 à 17 sur l’ensemble de la rencontre) mais surtout offert plusieurs cadeaux à son adversaire. Si cela avait pu ne pas avoir trop d’effet face à Marco Baghdatis mercredi (6-2, 7-6) où il avait été breaké d’entrée, le jeu blanc sur son service donné à 4-3 dans la première manche a été lourd de conséquences. Le demi-finaliste de l’US Open en profite pour accrocher la première manche dans la foulée (6-3).

Une double-faute suicidaire dans le jeu décisif

La deuxième est plus accrochée. Tsonga répond mieux à la puissance du Tchèque, et parvient à l’inquiéter sur de plus longs rallyes. Berdych faiblit alors au service, sa première balle passe moins mais le Français ne parvient pas à en profiter avec beaucoup de fautes en retour. A 2-1 suite à un jeu très long, il manque trois balles de break. C’est même lui qui est mis en danger à 2-2 sur sa mise en jeu. Le finaliste de Wimbledon en 2010 se procure deux balles de break.

Tsonga les sauve grâce à un ace puis une faute directe en retour de Berdych avant de conclure le jeu grâce à une première balle agressive bien suivie par une attaque croisée en coup droit. Les deux hommes vont jusqu’au jeu décisif où Tsonga craque. Mené 5-4, il rate sa première balle, fait appel au Hawk Eye qui lui donne tort et commet l’irréparable dans la foulée: double-faute. C’était un peu déjà Noël pour Berdych qui conclut par un ace (7-4). Avec au pied du sapin, un quasi-sésame pour le Masters de Londres. Tsonga devra encore attendre un peu pour y prétendre…

Pariez sur le Tennis avec PMU.fr, jusqu’à 170 euros offerts !