Et Tsonga s’est écroulé…

Jo-Wilfried Tsonga a cédé en finale à Pékin. (Reuters)

Jo-Wilfried Tsonga a cédé en finale à Pékin. (Reuters)

Pas de dixième titre sur le circuit pour Jo-Wilfried Tsonga. Le Français, récent vainqueur à Metz, s’est incliné ce dimanche en finale du tournoi de Pékin, dominé en deux manches par Novak Djokovic (7-6, 6-4). Le Serbe, lui, a fait un pas de plus vers la première place mondiale en fin de saison.

Le quatrième affrontement en 2012 entre Jo-Wilfried Tsonga et Novak Djokovic a une nouvelle fois tourné à l’avantage du Serbe. Battu en quart de finale à Rome, à Roland-Garros et aux Jeux Olympiques, le n°1 français a cédé cette fois-ci en finale du tournoi ATP 500 de Pékin, dominé en deux manches (7-6, 6-2) après 1h41 de jeu. Avant de prendre la direction de Shanghai où a déjà débuté l’avant-dernier Masters 1000 de la saison, Tsonga pourra peut-être nourrir quelques regrets, notamment celui d’avoir mieux négocié l’entame de la rencontre sans pour autant prendre un réel avantage sur son adversaire. Et contre Djokovic, la moindre faille est exploitée.

Un premier break abandonné bêtement, un pourcentage beaucoup trop faible de points gagnés derrière sa deuxième balle (33%) et trop peu d’occasions de break converties (1/6), voilà les principales sources d’ennui pour le Manceau dans cette finale. Consistant et agressif dans la première manche, Tsonga a tenu la comparaison dans l’échange avec le Serbe, avant de perdre les pédales dans le jeu décisif. Sonné par la perte du premier set, Tsonga ne s’est ensuite jamais relevé, laissant Djokovic s’envoler tranquillement vers le 32e titre de sa carrière, le troisième à Pékin après ceux remportés en 2009 et 2010.

A l’heure où Tsonga souhaite s’installer au sommet de la hiérarchie mondiale, une statistique calme ses ardeurs: en 2012, le Français n’a pas gagné un seul de ses neuf matches contre des joueurs du top 10. Mais malgré la défaite, cette nouvelle finale valide le bonne tournée d'automne du Français, titré à Metz il y a quinze jours. Et les points amassés en Chine le rapprochent un peu plus d’un billet pour le Masters de Londres. Huitième à la Race, Tsonga va grappiller une place lundi au classement technique (7e) et dépasser Tomas Berdych, éliminé prématurément à Tokyo cette semaine. Djokovic, lui, accroît son avance à la Race sur Roger Federer, qui reste toutefois n°1 mondial. La lutte pour le trône entre les deux joueurs devrait tenir en haleine toute la fin de saison.

Pariez sur le Tennis avec PMU.fr, jusqu’à 170 euros offerts !