Tennis : A Doha, Djokovic reste le patron

Tennis : A Doha, Djokovic reste le patron©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le samedi 07 janvier 2017 à 19h27

Novak Djokovic est toujours le patron. En tout cas à Doha. Pour son premier tournoi en 2017, le Serbe, tenant du titre, a fait sensation en remportant son premier trophée depuis Toronto fin juillet dernier, mais aussi en faisant chuter un Andy Murray qui semblait intouchable.

Mais si Djokovic n'est plus le numéro un mondial depuis novembre, il n'en reste pas moins une terreur des courts, capable de battre n'importe quel joueur, y compris le premier du classement ATP, en l'occurrence Andy Murray. Battu par le nouveau patron du tennis lors du dernier tournoi de l'année, au Masters, l'ancien meilleur joueur du monde a pris une revanche éclatante samedi en trois sets (6-3, 5-7, 6-4) à l'issue d'un duel incroyable en remportant le tournoi de Doha, 160 jours après son dernier trophée, et ce aux dépens de Murray. Lors d'une finale qui a tenu toutes ses promesses à l'occasion du tout premier duel entre les deux hommes en 2017 (jamais les deux premiers mondiaux ne s'étaient rencontrés aussi tôt), l'Ecossais, qui restait sur 28 victoires de rang, avait pourtant su revenir à hauteur de son adversaire. D'abord en sauvant trois balles de match dans le deuxième set, puis en faisant dans la foulée le break pour la première fois de la partie afin d'obliger Djokovic à disputer un dernier set. Miraculé en demi-finale face à Verdasco en demi-finale (l'Espagnol a laissé passer cinq balles de match, en vendangeant même certaines), le « Joker » a souffert dans cette manche décisive, où il a dû batailler constamment pour réussir à conserver son service. Mais comme il l'avait déjà fait dans les deux premiers sets, le Serbe, en t-shirt d'entraînement pour terminer la rencontre, a réussi à faire le break, sur un jeu blanc, à 4-3.

A la grande différence que, cette fois, il ne s'est plus laissé rejoindre par Murray, hilare malgré tout au même titre que son vainqueur du jour au moment de la poignée de main. Si le Britannique avait étudié en détail ses statistiques face à Djokovic, il devait de toute façon savoir qu'à chaque fois qu'il a laissé filer le premier set, il a perdu le match ensuite. Samedi, à Doha, le cas de figure s'est répété pour la vingtième fois. A une semaine du début de l'Open d'Australie, c'est donc Novak Djokovic qui a envoyé le premier message de la saison. Certes, le Serbe, vainqueur de son deuxième trophée de suite à Doha, reste toujours le dauphin de Murray au classement. Mais samedi, c'est bien le numéro deux qui a su dompter le numéro un, et ce n'est pas rien. Après sa victoire, « Djoko » a d'ailleurs reconnu que ce succès avait une valeur toute particulière pour lui. « Quand j'ai loupé mes trois balles de match et que je l'ai vu revenir, j'ai eu peur que cela soit pas son moment à lui, car face à Andy Murray, tout peut se passer à n'importe quel moment. Cette victoire représente beaucoup pour moi, j'avais perdu ma confiance sur le court pendant les trois derniers mois de l'année 2016 mais débuter l'année avec une victoire face au numéro un mondial, c'est vraiment un départ de rêve pour moi. » Départ de rêve également pour les fans de tennis, avec cette finale à couper le souffle entre les deux meilleurs joueurs de la planète. La saison est lancée, et de quelle manière ! On en redemande déjà.

DOHA (Qatar, ATP 250, dur, 1 237 190 $)
Tenant du titre : Novak Djokovic

Finale
Djokovic (SRB, n°2)
bat Murray (GBR, n°1) : 6-3, 5-7, 6-4

Demi-finales
Djokovic (SRB, n°2) bat : 4-6, 7-6, 6-3
Murray (GBR, n°1) bat Berdych (RTC, n°3) : 6-3, 6-4

Quarts de finale
Djokovic (SRB, n°2)
bat Stepanek (RTC, Q) : 6-3, 6-3
Verdasco (ESP) bat Karlovic (CRO, n°6) : 6-2, 7-5
Murray (GBR, n°1) bat Almagro ( ESP) : 7-6 [5], 7-5
Berdych (RTC, n°3) bat Tsonga (FRA, n°5) : 7-5, 6-3


2eme tour
Murray (GBR, n°1)
bat G. Melzer (AUT) : 7-6, 7-5
Almagro ( ESP) bat Kohlschreiber (ALL, n°7) : 7-5, 7-6
Berdych (RTC, n°3) bat Vesely (RTC) : 7-5, 1-6, 6-1
Tsonga (FRA, n°5) bat Brown (ALL) : 6-1, 6-3

Karlovic (CRO, n°6) bat Khachanov (RUS) : 7-6, 7-6
Verdasco (ESP) bat Goffin (BEL, n°4) : 6-1, 7-6
Stepanek (RTC, Q) bat De Greef (BEL, WC) : 6-3, 6-2
Djokovic (SER, n°2) bat Zeballos (ARG) : 6-3, 6-4


1er tour
Murray (GBR, n°1) bat Chardy (FRA) 6-0, 7-6
G. Melzer (AUT) bat Mathieu ( FRA) 6-7, 6-3, 6-2
Almagro ( ESP) bat Lorenzi (ITA) : 7-6, 4-6, 6-3
Kohlschreiber (ALL, n°7) bat Jaziri (TUN) 6-3, 7-6

Berdych (RTC, n°3) bat Giannessi (ITA, Q) 7-6, 6-2
Vesely (RTC) bat Yuksel (TUR, WC) : 6-2, 6-3
Brown (ALL) bat Bagnis (ARG) : 6-1, 6-7, 6-4
Tsonga (FRA, n°5) bat Kuznetsov (RUS) 6-1, 4-6, 6-2

Karlovic (CRO, n°6) bat Marchenko (UKR) 7-6, 7-6
Khachanov (RUS) bat Shannan Zayid (QAT, WC) 6-1, 7-6
Verdasco (ESP) bat Pospisil (CAN, Q) : 7-5, 6-0
Goffin (BEL, n°4) bat Haase (PBS) : 7-6, 6-2

Stepanek (RTC, Q) bat Baghdatis (CHY, n°8) : 6-4, 5-3 ab
De Greef (BEL, WC) bat Safwat (EGY, Q) : 6-7, 7-5, 6-4
Zeballos (ARG) bat F. Mayer (ALL) : 6-7, 6-4, 7-6
Djokovic (SER, n°2) bat Struff (ALL) : 7-6, 6-3

 
1 commentaire - Tennis : A Doha, Djokovic reste le patron
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]