Pouille à la conquête d'un troisième titre

Pouille à la conquête d'un troisième titre©Media365
A lire aussi

Teddy Vadeevaloo, publié le dimanche 18 juin 2017 à 10h39

Lucas Pouille est en finale du tournoi de Stuttgart et affronte ce dimanche l'Espagnol Feliciano Lopez (15h). L'occasion pour lui de glaner un troisième titre ATP.



Après Metz en septembre dernier (indoor) et Budapest en avril (terre battue), Pouille peut remporter un troisième ATP en catégorie 250, son premier sur herbe. Le Français a vécu une belle semaine, non sans s'être fait peur. Au premier tour, il a en effet dû sauver une balle de match face à l'Allemand Struff, avant de l'emporter. Puis il a fait tomber un autre local de l'étape, l'expérimenté Kohlschreiber, avant d'éliminer son compatriote Benoît Paire en demi-finale (7-6, 7-5).

"Je prends du plaisir à jouer"

Dans un duel serré, Pouille a su faire parler sa qualité de service et confirmé que l'herbe lui va bien. Quart de finaliste surprise de Wimbledon en 2016, le Nordiste veut confirmer ses bonnes dispositions sur cette surface, comme il l'a déclaré après sa demie : « Même quand je ne gagnais pas, j'aimais bien le gazon. C'est tellement différent. C'est le changement par excellence après la terre. C'est ludique. Même si je préfère quand il y a plus d'échanges, je prends du plaisir à jouer. C'est une période courte dans la saison, mais sympa ».

Lopez, un gros serveur
Capable de s'adapter sur toutes les surfaces, Lucas Pouille veut s'affirmer en joueur complet. Il lui reste tout de même à écarter l'Espagnol Feliciano Lopez (33eme mondial). Le joueur de 35 ans a déjà battu les Français Simon et Chardy, avant d'éliminer Misha Zverev samedi. Ce gros serveur (55 aces dans le tournoi) est un joueur redoutable et son adversaire français s'en méfie forcément : « C'est sa surface préférée. Il vient au filet, il met la pression. Mais moi aussi j'ai de bonnes sensations. Je ne déteste pas plus que ça jouer contre des serveurs-volleyeurs ».

Pouille est donc ambitieux, lui qui en est à 1-1 au niveau des confrontations avec Lopez (victoire à Bercy en novembre dernier après une défaite à Vienne une semaine auparavant).
 
1 commentaire - Pouille à la conquête d'un troisième titre
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]