Kyrgios refait le gamin

Kyrgios refait le gamin©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mercredi 11 octobre 2017 à 09h46

Nick Kyrgios s'est une nouvelle fois fait remarquer non pas par son tennis mais par une action dont lui seul a le secret en décidant d'arrêter le match après avoir perdu le premier set...

Il est décidément incorrigible ! On pensait qu'en choisissant Sébastien Grosjean comme entraîneur, Nick Kyrgios allait prendre du plomb dans le crâne et donner la pleine mesure de son talent. Mais malgré quelques éclaircies comme lors de la finale à Pékin conne Nadal le week-end dernier, l'ouragan australien n'est jamais très loin sur les courts de tennis. Et il a de nouveau fait éruption mardi lors du Masters 1000 de Shanghai. Alors que son adversaire Johnson venait de s'offrir le premier set sur un ace dans le tie-break, le 21eme mondial a tout simplement jeté l'éponge. Il s'est rapproché de l'Américain, lui a tendu la main et est parti sous les sifflets chinois.

Selon L'Equipe, l'Australien avait prévenu son clan durant le premier set que « si je perds le tie-break, j'arrête ». Après les paroles, les gestes et Kyrgios ne s'est pas démonté. Seulement, il a cherché à désamorcer la bombe sur Twitter en affirmant avoir mis un terme précoce à la rencontre à cause « d'un virus intestinal et de douleurs à l'épaule ». Il en faudra sûrement plus pour convaincre l'ATP qui a ouvert une enquête et pourra donc le sanctionner. Ce ne sera pas la première fois puisque l'air de Shanghai semble donner des maux de tête à Kyrgios qui avait déjà balancé son match contre Mischa Zverev la saison dernière. L'instance du tennis masculin l'avait alors sanctionné de 3 semaines de suspension, de 25 000 $ et de l'obligation d'aller voir un psy. Rebelote cette année ?
 
1 commentaire - Kyrgios refait le gamin
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]