ATP : Un joueur du Top 50 (Evans) contrôlé positif à la cocaïne

ATP : Un joueur du Top 50 (Evans) contrôlé positif à la cocaïne©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le vendredi 23 juin 2017 à 19h06

Quand la cocaïne fait de nouveau parler d'elle dans le milieu du tennis. Cette fois, c'est au tour de Daniel Evans d'être rattrapé par la patrouille pour avoir consommé cette drogue fatale en son temps à Richard Gasquet. Lors d'une conférence de presse organisée à sa demande, ce vendredi en Angleterre, le numéro 3 britannique a révélé qu'il avait été contrôlé positif à la cocaïne en avril dernier à l'occasion d'un test de dépistage.

Actuellement 55eme à l'ATP, Evans, venu devant les journalistes avec un texte qu'il avait écrit au préalable et qu'il s'est contenté de lire, n'a évidemment pas caché qu'il s'attendait à être lourdement suspendu et donc à disparaître momentanément du circuit. « C'est un jour très difficile pour moi, je voulais venir en personne devant vous vous annoncer que j'avais été contrôlé positif lors d'un contrôle en avril dernier, a déclaré le quart de finaliste malheureux de Coupe Davis face aux Bleus début avril. C'est important que vous sachiez que cette cocaïne a été prise dans un contexte qui ne concerne pas le tennis. J'ai laissé tomber beaucoup de personnes et je ne peux que m'excuser du fond du cœur, c'est une expérience triste. »

Lors de cette même prise de parole devant les médias, le finaliste du tournoi de Sydney en début d'année, éliminé dès le premier tour il y a trois semaines à Roland-Garros par Tommy Robredo, a par ailleurs présenté ses excuses - « J'ai fait une erreur et je dois faire face à cela » - après avoir expliqué qu'il avait pris le soin de supprimer ses différents comptes sur les réseaux sociaux (Instagram et Twitter). Pour le moment, ni la nature de la sanction que prendra l'ATP (seul le joueur a communiqué pour le moment sur le sujet) ni la suspension qui attend Evans ne sont connues. L'ITF a toutefois précisé dans la foulée des déclarations du natif de Birmingham que ce dernier serait pour le moment suspendu provisoirement à partir du 26 juin prochain en attendant que l'instance en question ne décide de son sort. Rappelons uniquement que pour avoir été lui aussi contrôlé positif à la cocaïne en 2009 en marge du tournoi de Miami, Richard Gasquet avait écopé de deux mois et demi de suspension. Mais, à l'époque, la sanction attribuée au Français, qui avait convaincu les juges de sa bonne foi, avait semblé extrêmement clémente. Il faut dire que dans ce type de cas, un joueur risque jusqu'à deux ans. L'ATP ira-t-elle jusque-là pour Evans ? On ne devrait pas tarder à le savoir.

 
7 commentaires - ATP : Un joueur du Top 50 (Evans) contrôlé positif à la cocaïne
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]