ATP : Simon retrouve des couleurs à Shanghai

ATP : Simon retrouve des couleurs à Shanghai©Media365
A lire aussi

Quentin Lecointe, publié le mercredi 11 octobre 2017 à 19h36

Victorieux de David Goffin, Gilles Simon semble renaître à l'occasion de ce tournoi de Shanghai après une saison compliquée. Tout sauf un hasard quand on connaît les bonnes dispositions du Français dans ce tournoi.

Actuellement 87eme à la Race, Gilles Simon n'avait remporté deux matchs de suite dans un même tournoi qu'à trois reprises cette saison avant le début du Masters 1000 de Shanghai. Signe de cette saison délicate, le Français a décidé il y a quelques semaines de se séparer de son entraîneur (Jan de Witt), de son préparateur mental (Ronan Lafaix) et de son préparateur physique (Milos Jelisavcic). Malgré sa défaite la semaine dernière au premier tour de Tokyo, le Niçois avait confié se sentir à nouveau bien sur le court. Cela se confirme en termes de résultats cette semaine à l'occasion du Masters 1000 de Shanghai. Après avoir dominé au premier tour le Chinois Yibing Wu, Simon a enchaîné ce mercredi en s'offrant David Goffin (7-6, 6-3), qui restait sur deux titres consécutifs à Shenzhen puis Tokyo.

Dans son jardin à Shanghai

Ce n'est probablement pas un hasard si Simon s'est offert son premier Top 10 de la saison ici à Shanghai. Il fallait en effet remonter à l'année dernière et à ce même tournoi pour retrouver trace d'un succès de l'actuel 47eme joueur mondial face à un joueur de cette trempe, c'était alors face à Stan Wawrinka (3eme mondial à l'époque). Simon est un peu dans son jardin à Shanghai, où il atteint la finale en 2014, sa seule en Masters 1000 avec Madrid 2008, et les demi-finales la saison dernière. C'est également sur ce même court central que le Français avait disputé la demi-finale du Masters 2008, battu en trois sets par Novak Djokovic.

Une évolution tactique

« C'est un tournoi que j'aime bien. Ce sont des surfaces rapides, certainement les plus rapides de la saison. Pour moi, c'est plus facile de jouer là-dessus », confiait Simon après son succès face à Goffin. Joueur avec une étiquette plutôt « défensive », le Français est à un tournant de sa carrière à 32 ans. En restant dans un jeu de contre, Simon s'expose à puiser sur le plan physique, ce qui pourrait s'avérer être une tactique suicidaire en fin de carrière. A l'image de son succès face à Goffin, celui qui fêtera ses 33 ans en décembre se sent de plus en plus à l'aise quand il n'hésite pas à lâcher ses coups, notamment le long de la ligne. Ce jeu demande cependant d'être en confiance. Il en aura bien besoin pour battre jeudi Richard Gasquet, qui mène 6-0 dans les confrontations face au Niçois, pour rallier les quarts de finale du tournoi asiatique.

 
0 commentaire - ATP : Simon retrouve des couleurs à Shanghai
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]