ATP - Montréal : Mannarino s'offre Raonic, Gasquet et Tsonga ne sont pas passés loin

ATP - Montréal : Mannarino s'offre Raonic, Gasquet et Tsonga ne sont pas passés loin©Media365
A lire aussi

Marie MAHE, publié le jeudi 10 août 2017 à 08h11

Adrian Mannarino, 42eme mondial, s'est offert le scalp du Canadien Milos Raonic, tête de série numéro 6, au deuxième tour du Masters 1000 de Montréal, en deux sets (6-4, 6-4) et 1h17 de jeu. C'est terminé en revanche pour Richard Gasquet et Jo-Wilfried Tsonga, battus en trois sets, respectivement par Alexander Zverev (3-6, 6-4, 6-7) et par Sam Querrey (1-6, 6-3, 4-6).

C'est la belle opération du jour pour Adrian Mannarino. Le Français, 42eme mondial, a profité de la méforme actuelle de Milos Raonic, victime d'un ennui physique, pour l'éliminer au deuxième tour du Masters 1000 de Montréal en deux manches (6-4, 6-4) et 1h17 de jeu. Le huitième de finaliste du dernier Wimbledon n'a laissé qu'un seul ace à son adversaire canadien, dixième joueur mondial, de toute la rencontre sur le court central du Stade Uniprix. Alors que 10 des 16 têtes de série ont déjà été éliminées après deux tours, Adrian Mannarino affrontera en huitièmes de finale le Sud-Coréen Hyeon Chung, tombeur du Belge David Goffin, tête de série n°9 (7-5, 6-3), avant un possible duel contre Rafael Nadal en quarts de finale pour tenter de l'empêcher de retrouver sa place de numéro un mondial.
Gasquet s'est bien battu
Après trois balles de matchs sauvées, Richard Gasquet s'en est procuré également trois face à son adversaire du jour, Alexander Zverev, tête de série numéro 4. Mais c'est finalement le jeune Allemand qui a eu le dernier mot en trois sets (6-3, 4-6, 7-6), après plus de deux heures et demi de jeu, conclues par un tie-break dans la dernière manche. En reprise, le Français n'a pas réussi à tenir le rythme pour pouvoir faire la différence. Malgré tout, le Bitterois a tenu à se battre jusqu'au bout notamment dans le troisième et ultime set quand il s'est retrouvé avec trois balles de matchs contre lui à 5-4. Le joueur de 31 ans a alors aligné pas moins de cinq points consécutifs pour débreaker et retourner la situation en sa faveur avec le soutien du public. Deux jeux plus tard, le Français avait, à son tour, trois possibilités de conclure la rencontre. En vain. Alexander Zverev se montrait le plus solide au service et notamment sur un échange interminable (49 coups !) sur la deuxième balle de match. Jouée au tie-break, la troisième manche a été remportée par l'Allemand après une balle trop courte du Tricolore. Richard Gasquet pouvait donc nourrir des regrets à l'issue de son deuxième tour sur le court « Banque Nationale ».
Encore raté pour Tsonga
Comme à Wimbledon, Jo-Wilfried Tsonga s'est fait sortir par l'Américain Sam Querrey (6-1, 3-6, 6-4), cette fois pour son entrée en lice au deuxième tour du Masters 1000 de Montréal. Le Français, tête de série n°8, est déjà la dixième des seize têtes de série à tomber. Peu en réussite en début de rencontre, le Tricolore affichait le faible total de 36% de première balle dans une première manche rapidement perdue (1-6) en seulement 20 minutes. Petit à petit, la jeu de Jo-Wilfried Tsonga s'est alors mis en place et son service est revenu (1 seule balle de break concédée). Suffisant pour le joueur de 32 ans pour s'offrir la deuxième manche (6-3). Alors qu'il semblait enfin lancé dans ce match, le Français retombait rapidement dans ses travers. En tête (30-0) dans le dernier jeu, le natif du Mans offrait une balle de match à son adversaire du jour, après une double faute. Celui-ci ne se faisait pas prier et remportait la rencontre sur cette première occasion, après un coup droit largement dans le couloir du Tricolore (6-4). Absent à Miami et à Rome cette saison, Jo-Wilfried Tsonga attend toujours de dépasser le deuxième tour en Masters 1000 cette année.

MONTREAL (Canada, Masters 1000, dur extérieur, 4 176 044 €)
Tenant du titre (à Toronto en 2016) : Novak Djokovic (SER)

2eme tour
Nadal (ESP, n°1) - Coric (CRO)
Shapovalov (CAN, WC) bat Del Potro (ARG) : 6-3, 7-6
Chung (CDS) - Goffin (BEL, n°9) : 7-5, 6-3
Mannarino (FRA) bat Raonic (CAN, n°6) : 6-4, 6-4

A.Zverev (ALL, n°4)
bat Gasquet (FRA) : 6-3, 4-6, 7-6
Kyrgios (AUS, n°16) bat Lorenzi (ITA) : 6-2, 6-3
Anderson (AFS) bat Carreno Busta (ESP, n°11) : 6-3, 7-6
Querrey (USA) bat Tsonga (FRA, n°8) : 6-1, 3-6, 6-4

Dimitrov (BUL, n°7)
bat M.Zverev (ALL) : 6-3, 3-6, 6-3
Haase (PBS) bat Escobedo (USA, LL) : 6-4, 6-1
Donaldson (USA) bat Paire (FRA) : 6-2, 7-5
Schwartzman (ARG) bat Thiem (AUT, n°3) : 6-4, 6-7, 7-5

Monfils (FRA) bat Nishikori (JAP, n°5) : 6-7, 7-5, 7-6
Bautista Agut (ESP, n°12) bat Harrison (USA) : 7-5, 6-2
Ferrer (ESP)
bat Sock (USA, n°15) : 7-6, 3-6, 6-1
Federer (SUI, n°2) bat Polansky (CAN, WC)  : 6-2, 6-1

1er tour
Nadal (ESP, n°1 ) - Bye
Coric (CRO) bat Youzhny (RUS, LL) : 6-2, 6-4
Shapovalov (CAN, WC) bat Dutra Silva (BRE, Q) : 4-6, 7-6, 6-4
Del Potro (ARG) bat Isner (USA, n°14) : 7-5, 7-5

Goffin (BEL, n°9) bat Sugita (JAP) : 4-6, 6-1, 6-4
Chung (CDS) bat Lopez (ESP) : 6-1, 4-6, 7-6
Mannarino (FRA) bat Medvedev (RUS) : 6-3, 6-1
Raonic (CAN, n°6) - Bye

A.Zverev (ALL, n°4) - Bye
Gasquet (FRA) bat Schnur (CAN, WC) : 7-6, 5-7, 6-1
Lorenzi (ITA) bat Tiafoe (USA) : 7-6, 0-6, 6-2
Kyrgios (AUS, n°16) bat Troicki (SER) : 6-1, 6-2

Carreno Busta (ESP, n°11) bat Khachanov (RUS) : 3-6, 6-3, 6-2
Anderson (AFS) bat Sela (ISR, Q) : 6-3, 7-6
Querrey (USA) bat Millot (FRA, Q) : 4-6, 7-6, 7-5
Tsonga (FRA, n°8) - Bye

Dimitrov (BUL, n°7) - Bye
M.Zverev (ALL) bat Gombos (SLQ, Q) : 6-4, 6-7, 6-3
Haase (PBS) bat Ramos-Vinolas (ESP) : 6-3, 6-3
Escobedo (USA, LL) bat Basilashvili (GEO) : 7-6, 6-4

Donaldson (USA) bat Pouille (FRA, n°13) : 7-6, 7-6
Paire (FRA) bat Young (USA) : 6-3, 5-7, 6-4
Schwartzman (ARG) bat Opelka (USA, Q) : 6-3, 6-7, 6-4
Thiem (AUT, n°3) - Bye

Nishikori (JAP, n°5) - Bye
Monfils (FRA) bat Johnson (USA) : 2-6, 7-6, 6-1
Harrison (USA) bat Fabbiano (ITA, Q) : 6-3, 7-5
Bautista Agut (ESP, n°12) bat Smyczek (USA, Q) : 7-6, 6-1

Sock (USA, n°15) bat Herbert (FRA, Q) : 7-6, 6-3
Ferrer (ESP) bat Edmund (GBR) : 6-7, 6-4, 6-3
Polansky (CAN, WC) bat Pospisil (CAN, WC) : 7-5, 6-2
Federer (SUI, n°2) - Bye

 
1 commentaire - ATP - Montréal : Mannarino s'offre Raonic, Gasquet et Tsonga ne sont pas passés loin
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]