Mladenovic dans la cour des grandes

Kristina Mladenovic est qualifiée pour les demi-finales du tournoi de Québec. (Reuters)

Kristina Mladenovic a expédié l'Américaine Melanie Oudin (6-0, 6-1) en deux manches sèches, vendredi, à Québec. Un succès convaincant qui permet à la jeune Française de rallier le dernier carré d'un tournoi professionnel pour la première fois de sa carrière.

Son bon parcours à l’US Open n’était donc pas une promesse sans lendemain. Après être parvenue à se hisser jusqu’au troisième tour à New York grâce à ses victoires sur la Néo-Zélandaise Marina Erakovic et la Russe Anastasia Pavlyuchenkova, Kristina Mladenovic avait dû rendre les armes face à la numéro un française Marion Bartoli (6-2, 6-4), future quart de finaliste de l’épreuve.

Forte de ce joli parcours à Flushing Meadows, une grande première pour elle qui n’avait jusqu’à présent jamais franchi le premier tour d’un tournoi du Grand Chelem, la jeune Française de 19 ans a démarré sur la même lancée cette semaine le tournoi de Québec, où l’absence de grosses têtes d’affiche a dû lui donner des idées. La 123e joueuse mondiale n’a pas laissé passer sa chance. Issue des qualifications, la Française a d’abord eu du mal à venir à bout de l’Américaine Madison Brengle (6-4, 6-7, 6-4). Un premier tour laborieux qui lui a tout de même donné confiance, car elle a balayé en un peu plus d’une heure la nuit dernière une autre Américaine, Melanie Oudin (6-0, 6-1).       

 "J'avais déjà eu des matches difficiles cette semaine et je m'attendais encore à un match difficile aujourd'hui,a-t-elle commenté après cette victoire sur le site de la WTA. Mais ça a été plus rapide que je ne le pensais. Beaucoup de jeux étaient serrés, donc c'était quand même difficile, mais je pense qu'elle a fait plus de fautes directes qu'elle n'en a l'habitude. Je suis contente de me qualifier pour ma première demi-finale." Ce samedi, Mladenovic sera opposée pour une place en finale à Lucie Hradecka, qui, de son côté, a sorti l'Américaine Lauren Davies (6-4, 6-2).

Tête de série numéro 8 du tournoi canadien, la Tchèque part logiquement favorite, mais la Française a prouvé qu’elle était en forme et pouvait faire déjouer des adversaires a priori plus forte qu’elle. En cas de victoire, Mladenovic pourrait se retrouver dimanche en finale face à l’Allemande Mona Barthel, tête de série n°3, ou la Belge Kirsten Flipkens, qui s’affrontent dans l’autre demi-finale.   

Pariez sur le Tennis avec PMU.fr, jusqu’à 170 euros offerts !