Azarenka au panache

Victoria Azarenka a souffert face à Angelique Kerber. (Reuters)

Victoria Azarenka a souffert face à Angelique Kerber. (Reuters)

Pour son entrée en lice dans le Masters d'Istanbul, Victoria Azarenka a dû batailler pour venir à bout d'Angelique Kerber, mercredi. La numéro un mondiale a laissé échapper le premier set (6-7) avant d'inverser la tendance en remportant les deuxième et troisième manches (7-6, 6-4).

Cela restera l’un des moments forts des Masters 2012. Pour son entrée en scène, Victoria Azarenka a donné de grandes émotions au public d'Istanbul. Et il fallait que la numéro un mondiale trouve une adversaire à la hauteur pour combler le Stadium qui s’est régalé de ce combat durant plus de trois heures. Angélique Kerber mérite autant d’éloges que la Biélorusse pour avoir contribué à un tel moment d’intensité. Mais elle n’avait que faire de quelconques lauriers sur son crâne, assommée par l'épilogue de la partie, elle qui a obtenu deux balles de matches dans la seconde manche (7-6, 5-4 - 15-40). Azarenka, heureusement pour elle, a trouvé la concentration au bon moment pour claquer quatre points de rang et pousser l’Allemande au deuxième jeu décisif du match qu’elle gagnera sept points à deux.

Et que dire du scénario du premier set au cours duquel les deux joueuses se sont affrontées principalement du fond du court. Kerber a résisté aux puissantes attaques d’Azarenka poussant la patronne du circuit à la faute. Menant six points à deux dans le tie-break, la lauréate de l’Open d’Australie s’inclinait 13 à 11 ! La dernière manche fut tout aussi intense et disputée, la fatigue n’ayant visiblement aucun effet sur les deux lionnes. Si Victoria Azarenka croyait avoir fait le plus dur en prenant l’engagement de son adversaire au bon moment, 5-3 service à suivre, Angelique Kerber débreakait dans la foulée avant… de perdre à nouveau son service, et le match (6-7, 7-6, 6-4).

Bien que l’on ne s’attendait pas à une telle partie dans cette phase de poules, l’affiche opposait les deux filles possédant le plus grand nombre de victoires dans l’année: 67 pour Azarenka et 60 pour Kerber.  La numéro un mondiale n’oubliera pas de sitôt la 68e. Avant cela, la cadette des Williams avait fait le travail. Comme la veille face à Kerber, Serena n’a pas livré un grand match mais elle a obtenu l’essentiel, à savoir la victoire contre Na Li en deux manches (7-6, 6-3). Ce succès lui ouvre quasiment les portes des demi-finales puisque l’Américaine n’a pas encore perdu le moindre set. Il n’y aura pas de match au programme jeudi pour la n°3 mondiale, qui va en profiter pour recharger les batteries avant d’affronter Azarenka qu’elle a dominée dix fois sur onze, dont la dernière en finale de l’US Open début septembre.

Pariez sur le Tennis avec PMU.fr, jusqu’à 170 euros offerts !

en images
Friday night fever Rencontre princière La terre a tremblé Comme un Roc Appliqué