Marion Bartoli a songé au pire

Marion Bartoli a songé au pire©WECHIT
A lire aussi

6Medias, publié le mercredi 23 août 2017 à 15h41

"Je ne suis pas passée très loin de ne pas voir 2017." Cette phrase qui fait froid dans le dos est signée Marion Bartoli. A 32 ans, la star du tennis français va mieux, pourtant il y a quelques mois, elle frôlait la mort.



"Quand j'étais hospitalisée, je regardais les fenêtres tous les jours et j'avais envie de sauter", s'est-elle souvenue dans une interview diffusée dans "Drôle de rencontre" sur RTL ce mardi 22 août.

Affaiblie par un virus, elle avait vécu un véritable calvaire. "Je ne vivais plus. Je n'avais le droit qu'à dix minutes par jour où je pouvais me lever de mon lit. 23h50 de la journée, j'étais couchée avec une sonde pour m'alimenter et deux perfusions d'antibiotiques", raconte sur RTL la sportive. Si Marion Bartoli a songé au pire, c'est qu'elle n'a pas non plus été aidée par les nombreuses critiques sur ses transformations physiques. "Je subissais les commentaires des gens. J'entendais derrière, ça me faisait encore plus de mal. Une bonne partie des personnes pensaient que je faisais exprès de ne plus manger et d'être aussi maigre", se rappelle Marion Bartoli qui après avoir eu la sensation d'être "morte une fois" est ravie de vivre sa nouvelle vie.

 
15 commentaires - Marion Bartoli a songé au pire
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]