Les Giants se rebiffent

 Manning-Giants-Buccaneers

Eli Manning et les Giants ont souffert. (Reuters)

Battus en ouverture de la saison régulière par les Dallas Cowboys, les New York Giants ont passé la première, ce week-end, en dominant les Tampa Bay Buccaneers (41-34). Une victoire à l’arraché pour les champions en titre, qui ont pu compter sur le réveil d’Eli Manning dans le dernier quart-temps.

Il n’y avait pas vraiment d’inquiétude. Juste un peu d’impatience, déjà, après un match d’ouverture perdu la semaine précédente face aux Cowboys (17-24). Une attente à laquelle les Giants ont répondu en l’emportant au forceps contre les Buccaneers (41-34), dimanche devant leur public du MetLife Stadium, à l’occasion de la deuxième journée de la saison régulière en NFL. New York a pourtant longtemps cru vivre un nouveau cauchemar, Tampa Bay menant largement à la pause (24-13, 30e) après avoir intercepté Eli Manning à trois reprises.

Mais le quarterback des "G-Men" (510 yards à 31/51, 3 TD, 3 int) s’est réveillé au meilleur moment, dans le dernier quart-temps, avec deux passes de touchdown pour Victor Cruz (80 yards) et Martellus Bennett (33 yards) qui ont permis aux champions en titre d’abord de revenir (27-27, 53e) puis de prendre l’avantage (34-27, 56e). La franchise floridienne s’est accrochée, grâce à une offrande de Josh Freeman pour Mike Williams (41 yards), mais le dernier drive mené par Eli Manning a permis à Andre Brown d’offrir la victoire aux siens sur une course de 2 yards.

De quoi redonner le sourire à Tom Coughlin, qui a tenu à saluer la réaction d’orgueil du MVP du dernier Super Bowl. "Eli avait fait plusieurs mauvaises actions mais il ne s’est pas découragé, a apprécié le coach new-yorkais sur ESPN.com. On a insisté sur le caractère de notre équipe et, finalement, on a réussi à revenir." Un soulagement, aussi, pour Eli Manning, qui n’avait été à la fête dix jours plus tôt devant Dallas: "Personne ne veut commencer par deux défaites donc c’est une belle victoire pour nous, surtout après une si mauvaise première période."

Le Sport sur votre mobile
Week 2: Les résultats

Week 2: Les résultats