Biathlon - Championnats du monde - Sprint 7,5km (F) : Gabriela Koukalova l'emporte devant Dahlmeier et Chevalier

Biathlon - Championnats du monde - Sprint 7,5km (F) : Gabriela Koukalova l'emporte devant Dahlmeier et Chevalier©Media365

Antoine Huguet, publié le vendredi 10 février 2017 à 15h56

Le sprint dames des championnats du monde de biathlon a couronné Gabriela Koukalova, devant Laura Dahlmeier. Anaïs Chevalier termine en troisième position et décroche la deuxième médaille de l'équipe de France sur ces Mondiaux.

La première épreuve individuelle des championnats du monde de biathlon d'Hochfilzen a été remportée par Gabriela Koukalova. Auteure d'un 10/10 au tir et d'un très bon temps de ski, elle a devancé Laura Dahlmeier de quatre secondes. Anaïs Chevalier, elle aussi auteur d'un sans faute, se classe troisième pour deux dixièmes d'avance sur l'Italienne Vittozzi et décroche la deuxième médaille française des Mondiaux, après l'argent du relais mixte de jeudi. Pour la Française, il s'agit de la première médaille en individuel. « Pour moi, elle est plus belle que celle du relais », a confié Anaïs Chevalier, 23 ans, à l'arrivée au micro de L'Equipe, avant d'ajouter qu'elle avait initialement « coché la date de dimanche » pour décrocher une médaille en individuel.
Marie Dorin-Habert et Célia Aymonier placées avant la poursuite
Dimanche matin à 10h30, elle partira à la poursuite des deux mastodontes qui règnent sur le biathlon cette saison, Gabriela Koukalova et Laura Dahlmeier. La Tchèque et l'Allemande ont fait une course quasi-parfaite vendredi, ne commettant aucune erreur au tir, mais c'est Koukalova qui a finalement devancé Dahlmeier de quatre secondes. L'Italienne Sanfilippo complète le quinté de tête grâce à un 10/10 au tir. Marie Dorin-Habert, première à s'élancer, termine à une honorable septième place. Ce qui n'empêchait pas l'intéressée d'être déçue à l'arrivée, concédant avoir « manqué d'une touche de lucidité ». Célia Aymonier, très bonne sur les skis lors de ce sprint, confirme le tir groupé des Françaises et se classe neuvième. Au classement général de la Coupe du Monde, Laura Dahlmeier garde la tête pour seulement onze points d'avance sur Gabriela Koukalova. Mais aujourd'hui, l'essentiel était ailleurs. La Tchèque a privé l'Allemande d'un deuxième titre mondial en deux jours. Laura Dahlmeier voudra, à coup sur, obtenir sa revanche, dimanche, lors de la poursuite programmée à 10h30. Les trois Françaises présentes dans le Top 10 tenteront quant à elles de décrocher un nouveau podium, qui sonnerait comme une bonne nouvelle, qu'importe le métal.

Biathlon / Championnats du Monde (Hochfilzen, Autriche)
Classement du sprint (7,5 km)/Vendredi 10 février 2017
1- G. Koukalova (RTC) en 19'12"6
2-L. Dahlmeier (ALL) à 4"
3- A. Chevalier (FRA) à 25"1
4- Vittozzi (ITA) à 25"3
5- F. Sanfilippo à 31"9
...
7- M. Dorin-Habert (FRA) à 42"8
9- C. Aymonier (FRA) à 53"9
28- Justine Braisaz (FRA) à 1'25"8

 
4 commentaires - Biathlon - Championnats du monde - Sprint 7,5km (F) : Gabriela Koukalova l'emporte devant Dahlmeier et Chevalier
  • Honte à Orange qui ne mentionne même pas l'exploit d'Anaïs Chevallier qui finit troisième des championnats du monde derrière deux immenses championnes que sont Koukalova et Dahlmeier .Le s médias c'est le foot en long en large et en travers

  • je voudrais savoir si les médias (RTL) connaissent les sports de glisse. Par exemple les championnats du monde de ski. OUI j'oubliais à part le foot

  • Bravo Anais pour cette belle médaille. Bravo aussi aux Filles car cette équipe de France est extraordinaire. Marie Dorin va j'en suis persuadé faire une belle poursuite, ainsi que l'équipe en général. Ces Filles ont le meilleur niveau en biathlon sur les skis, il manque quelques réglages au tir et une bonne préparation morale. Je suis d'accord avec tifou24 concernant l'époux de Marie, il est toujours négatif, cherche a expliquer la technique et comparer Marie aux autres. Enfin quoi il est très désagréable, et c'est pour cela que l'on est passé sur l'autre chaine.( 21 ou 137 ).

  • Dans votre article, pas un mot pour Marie DORIN-HABERT, qui fait de son mieux cette année pour conquérir le gros globe de la Coupe du Monde. Elle a mon soutien. Il est dommage que personne ne la convainc de ne plus douter. Mais, quand j'entends son mari sur Eurosport, il est toujours négatif, très critique alors, que sa carrière n'a pas été des plus longues et des plus mémorables. Marie est une super personne, toujours le sourire. Bravo à Anaïs CHEVALIER, qui confirme ses dernières prestations. Marie y est également pour quelque chose, car, elle pousse les jeunes et, leur transmet toute son expérience. Allez Marie, tu as déjà une médaille d'argent et, d'autres épreuves arrivent. On y croit.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]