Ça ne s'arrange pas

Fabrice Lhenry a eu beaucoup de boulot. (Reuters)

Fabrice Lhenry a eu beaucoup de boulot. (Reuters)

L'équipe de France de hockey sur glace s'est logiquement inclinée devant la Finlande (1-7), ce jeudi soir, à Helsinki, pour le compte de la quatrième journée du premier tour du Mondial. Comme face aux États-Unis (7-2) puis face au Canada (2-7), finalistes des Jeux olympiques d'hiver de 2010, les Bleus n'ont rien pu faire contre les champions du monde en titre finlandais. C'est la troisième défaite des hockeyeurs français en quatre matches dans ce groupe H.

"Perdre, oui, mais pas comme cela !" Sous-entendu pas comme face aux États-Unis (7-2) puis face au Canada (2-7), les deux finalistes des Jeux olympiques d'hiver de 2010 qui ont logiquement surclassé l'équipe de France de hockey sur glace lors des première et troisième journées du premier tour de ce championnat du monde. Le vœu de Yohann Auvitu, de retour sur les patinoires après avoir soigné un hématome au pied causé par un shoot pris durant le match contre le Kazakhstan (victoire 6-3 des Bleus), n'a pas été exaucé ce jeudi soir, à Helsinki en Finlande. Au contraire. Devant le pays-hôte de la compétition, champion du monde en titre, les hockeyeurs français se sont inclinés sans surprise, mais encore nettement (1-7).

Cette fois, ce ne sont pas les troisième (à l'image de la rencontre face aux États-Unis) et premier (tel que contre le Canada) tiers-temps qui ont fait mal à la France, mais le deuxième pendant lequel le gardien tricolore Fabrice Lhenry a pris quatre buts, œuvres de Mikko Koivu, Jussi Jokinen, Janne Niskala puis Niko Kapanen, sans que ses coéquipiers ne parviennent à en inscrire un seul à la meilleure défense du tournoi (trois réalisations encaissées au total). En effet, il a fallu attendre la 44e minute de jeu pour voir les Bleus, qui évoluaient en blanc, scorer par l'intermédiaire d'Anthony Guttig des Ducs de Dijon. Malheureusement pour les hommes du sélectionneur Dave Henderson, Jokinen, dans la foulée, et Juuso Hietanen corsaient l'addition en faveur des locaux.

Ce quatrième succès, le plus abouti, des joueurs finlandais en autant de matches joués dans le groupe H de ce Mondial, acquis sous les yeux des 12 957 spectateurs massés dans cette Hartwall Areena, leur permet de récupérer la première place de la poule, devant le Canada et les États-Unis. Ils affronteront d'ailleurs ces deux formations dès demain vendredi puis dimanche. De son côté, la France avait bien entamé cette partie, puisque, agressive, elle n'était menée que d'un but signé Jarkko Immonen à la fin du premier tiers, cependant, au final, elle a pris une leçon de hockey au pays du hockey. Reste à savoir si elle aura retenu quelque chose de celle-ci contre la Suisse, qu'elle défiera samedi. Un adversaire un peu plus humain pour des Français avant-derniers de leur groupe avec un seul succès au compteur, mais qui peuvent toujours rêver de quarts de finale.

Le Sport sur votre mobile
en images
Une pointe de regret À terre Quelle saison ! Au revoir championne ! Le repos des héros
à lire aussi