Une opération de Feuz

Le super-G de Kvitfjell a souri à Beat Feuz. (Reuters)

Le super-G de Kvitfjell a souri à Beat Feuz. (Reuters)

Le super-G de Kvitfjell (Norvège), remporté vendredi par Beat Feuz et Klaus Kroell, a resserré encore les positions dans la course au globe de la discipline mais aussi dans la quête du Graal suprême. Si Aksel Lund Svindal conserve son maillot rouge en super-G, Feuz double Marcel Hirscher au classement de la Coupe du monde et aura l'occasion de corser l'écart lors d'un week-end réserve aux épreuves de vitesse.

Beat Feuz et Klaus Kroell ont terminé premiers ex-aequo vendredi du Super-G de Kvitfjell, un résultat qui relance complètement le premier dans la course au gros globe de cristal. A la peine ces dernières semaines, le jeune skieur du canton de Berne a profité de l'absence de ses principaux rivaux dans la course au classement général de la Coupe du monde de ski alpin pour reprendre la main. Le Suisse compte désormais cinq points d'avance sur son dauphin autrichien Marcel Hirscher, qui a fait l'impasse sur l'étape norvégienne, et 97 longueurs d'avance sur le Croate Ivica Kostelic. Ce dernier se remet d'une opération au genou et devrait faire son retour le week-end prochain à Kranjska Gora, en Slovénie.

Avec une descente prévue samedi et un Super-G programmé dimanche, Feuz compte bien tirer encore une fois profit de l'absence de ses deux rivaux pour marquer le plus de points possibles. Après Kvitfjell, il restera encore deux week-ends de courses. "Après l'entraînement de la descente, c'était totalement inattendu de gagner", a déclaré le Suisse à l'issue de sa victoire, la quatrième de la saison. "C'est vraiment une surprise, une sacrée même, car elle me remet en course à la fois pour le classement général de la Coupe du monde et pour celui du Super-G", a-t-il ajouté.

Presque éclipsé par le bon au classement général de Feuz, Kroell est resté serein au pied du podium, satisfait avant tout d'avoir livré une course complète. "Cela ne me dérange pas du tout d'être premier ex-aequo. On gagne le même nombre de points et les mêmes bonus. C'est un super coup d'accélérateur avant la descente de demain (samedi, NDLR) car le globe cette spécialité reste ma priorité cette saison", a-t-il expliqué. Pour l'heure, Klaus Kroell est deuxième du classement de la descente, à 26 points du leader, Didier Cuche.

Le Sport sur votre mobile
en images
Une pointe de regret À terre Quelle saison ! Au revoir championne ! Le repos des héros
à lire aussi