L'Ecosse fait tomber les Bleus dix ans après

L'Ecosse fait tomber les Bleus dix ans après©PANORAMIC, Media365
A lire aussi

, publié le dimanche 13 mars 2016 à 17h47

Auteur d'une grosse performance, l'Ecosse met fin à dix ans de disette face à l'équipe de France (29-18). Solide en conquête, les Ecossais ont dominé un XV de France sur courant alternatif et qui a commis de nombreuses fautes.

Le debrief
Elle l'attendait depuis le 5 février 2006. L'Ecosse n'avait plus battu l'équipe de France depuis plus de dix ans et une victoire 20-16. Et pour mettre fin à cette série, les Ecossais ont su dominer un XV de France trop pénalisé à ce niveau pour sortir vainqueur de ce match. Pourtant, les choses avaient très mal débuté pour le XV du Chardon avec un superbe essai de Guirado au soutien de Vakatawa et de Fofana (0-5, 6eme). Après une bonne entame de match, les joueurs de Guy Novès ont commencé à commettre de nombreuses fautes, sanctionnées par le pied de Laidlaw (6-5, 22eme). Contrariée et bousculée en mêlée, la France a continué d'envoyer du jeu mais de façon stérile. Après la demi-heure de jeu, Stuart Hogg a marqué un essai suite à un superbe mouvement de ses coéquipiers (13-5, 34eme). Trois minutes plus tard, c'est Taylor qui, après une pénalité jouée rapidement, s'en est allé crucifier les Bleus (18-5, 38eme). Mais l'équipe de France a su réagir dans les arrêts de jeu de la première mi-temps grâce à un essai de Fickou après un gros travail de ses avants (18-12, 40eme + 3).

Au retour des vestiaires, les Français ont continué à être trop pénalisés, notamment en mêlée, permettant à Stuart Hogg d'aggraver le score de plus de 50 mètres (21-12, 46eme). Maxime Machenaud, après une belle séquence de jeu française, a réduit l'écart (21-15, 50eme). Alors qu'une pénalité facile se présentait à eux après un gros travail des avants à cinq mètres de la ligne écossaise, les Bleus ont préféré aller à nouveau en touche mais Maxime Machenaud a perdu le ballon au contact dans la foulée. Le demi de mêlée s'est racheté en passant une pénalité à vingt minutes du terme (21-18, 57eme). Alors qu'ils semblaient retrouver de l'allant et une meilleure conservation de balle, les joueurs Français ont encaissé un superbe essai de Visser en bout de ligne sur une merveille de passe volleyée signée Hogg. A nouveau sanctionné, le XV de France a concédé une énième pénalité de Laidlaw (29-18, 73eme). Au terme d'un match sur courant alternatif, l'équipe de France s'incline logiquement. L'Ecosse, elle, continue de progresser.

Le joueur qui a crevé l'écran
STUART HOGG a été de loin le meilleur joueur sur la pelouse de Murrayfield. L'arrière de 23 ans continue d'impressionner et ce ne sont pas les Français qui diront le contraire. Face aux Bleus, Hogg a inscrit son troisième essai en cinq matchs face à la France. Mais que dire de son geste sur le dernier essai de son équipe. Au terme d'une superbe séquence, le ballon arrive sur l'aile et Hogg transmet à Visser d'une superbe passe aveugle et acrobatique pour un essai en coint. La classe.

Le tweet qui nous a fait rigoler


La phrase à chaud à retenir
« On a été beaucoup trop pénalisé en donnant 20 points gratuits aux Ecossais qui n'avait pas besoin de cela ce soir pour gagner» (Guilhem Guirado – France, au micro de France 2).

La stat dont on se souviendra
10. Comme le nombre d'années attendues par l'Ecosse pour obtenir une victoire dans le Tournoi des VI Nations face à la France.

Les joueurs à la loupe
Ecosse Comme à son habitude, LAIDLAW a de nouveau parfaitement guidé son équipe. Capitaine exemplaire, il a toujours fait les bons choix. Rentré en début de match, HORNE a réalisé une très bonne performance. HARDIE n'a, lui, cessé de lutter dans le combat avec l'ensemble de sa troisième ligne. Enfin mention spéciale à la première ligne écossaise qui a martyrisé son vis-à-vis. FranceMAESTRI a encore réalisé une énorme performance dans le combat et en touche. SLIMANI a été le symbole d'une mêlée française dominée. Y.CAMARA et VAKATAWA ont été en difficultés sur la pelouse de Murrayfield. MACHENAUD a lui été excellent dans le jeu et un très bon dynamiteur pour son équipe.

La feuille de match
VI NATIONS (4EME JOURNEE) / ECOSSE – FRANCE : 29-18
Stade Murrayfield (67 000 spectateurs environ) Temps froid - Pelouse correcte Arbitre : M.Jackson (NZL) Essais : Hogg (33eme), Taylor (36eme) et Visser (66eme) pour l'Ecosse – Guirado (4eme) et Fickou (40eme + 1) pour la France Transformations : Laidlaw (37eme) pour l'Ecosse – Machenaud (40eme + 2) pour la France Pénalités : Laidlaw (15eme, 21eme et 74eme) et Hogg (47eme) pour l'Ecosse - Machenaud (51eme et 58eme) pour la France Drops : Aucun Carton jaune : Aucun Cartons rouges : Aucun Ecosse Hogg - Seymour, Taylor, Dunbar, Visser - (o) Russell, (m) Laidlaw (cap) - Hardie, Strauss, Barclay - J.Gray, R. Gary - Nel, Ford, Dickinson. Entraîneur : V.Cotter

France Spedding – Fofana, Fickou, Mermoz, Vakatawa – (o) Trinh-Duc, (m) Machenaud – Chouly, Lauret, Camara – Maestri, Flanquart – Slimani, Guirado (cap), Poirot. Entraîneur : G.Novès

 
20 commentaires - L'Ecosse fait tomber les Bleus dix ans après
  • Une évidence: le XV du Chardon n'est plus une petite équipe. Les autres Nations ne se refont plus la cerise dessus .. Cotter a amené l'Ecosse en quart de finale de la Coupe du monde face à l' Australie et sans une erreur d'arbitrage en fin de match son groupe aurait dû jouer la demie (même les Australiens l'ont reconnu) .. Tout cela en s'appuyant sur un réservoir de deux équipes pros ( Edimbourg et Glasgow) .
    En ce qui concerne le XV de France les effets du changement demande du temps et Novès n'a jamais prétendu qu'il était un magicien .
    Laissons lui le temps de trouver de la bonne alchimie et de redonner de la confiance aux Bleus.

  • l'équipe de france on dirait toulouse...un jeu pathétique

  • snipper tu fumes?les anglais sont plus jeunes les italiens aussi.ou sont les jeunes qui on du talent. un nom stp je l ai pas vu

  • dommage ils avaient la place pour gagner mais voila , personnellement , dans l'investissement de certains joueurs pas à la hauteur ; manque de concentration, vigilance , rigueur, solidarité, envie chez certains d'entre eux ca pas normal!!!
    je ne comprends pas cette façon de défendre en reculant alors que pour moi c'est mettre la pression pour ne pas subir
    un bon placage est un moyen très efficace pour arrêter un adversaire,, dans ce match trop de placages ratés
    je regrette de ne plus voir de la prise d'initiative , manque de créativité, s'adapter qui était le fort des Français
    bon un peu de patience j'espère que cela va venir Soutenir Noves pour donner une ame de gagneur!!!!!

  • Les jeunes qui ne sont plus des des jeunes !! car considérer que Trinh-Duc, Speeding, Chouly, Mermoz ,Machenaud, Maestri,Lauret, Plisson, sont des jeunes perdreaux de l'année est, soit une erreur, soit un trou de mémoire !! car tous ces joueurs sont déja passés par l'équipe de France à plusieurs reprises et sont des joueurs aguerris en top 14 !! Donc pour moi il ne font pas partis justement de la nouvelle génération !! la nouvelle génération, c'est plutôt ; Bonneval, Jédrésiak, Gourdon, Goujon, Poirot, Chat, Bézy, Camara, et la dernière petite merveille B. Serin que Noves ferait bien d'intégrer rapidement au poste de N°10, si il veut éviter le naufrage, car Trinh-Duc et Plisson ont montrés leur lacunes et leurs limiteset leurs impossibilités à progresser !!!!!

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]