XV de France - Castaignède :

XV de France - Castaignède :©Media365
A lire aussi

Arthur Merle, publié le mardi 16 mai 2017 à 22h14

Interrogé à l'occasion de l'étape parisienne du World Rugby Seven Series HSBC, la compétition la plus importante du rugby à sept, l'ancien international français Thomas Castaignède a donné son avis sur l'état actuel de l'équipe de France de rugby à XV.

Pour l'ancien international français Thomas Castaignède, le XV de France doit s'inspirer de la réussite de l'équipe anglaise pour trouver un équilibre entre le Top 14 et la sélection qui permette au rugby français de progresser: « Eddie Jones a dit : « si l'Angleterre doit être championne du monde elle doit battre les meilleurs », et je crois que cette phrase est valable aussi pour l'équipe de France, Guy Novès l'a d'ailleurs reprise. Aujourd'hui l'équipe de France est en plein progrès, on commence à comprendre certaines choses, il y a des accords qui seront inévitablement passés entre la fédération et la ligue ».
Castaignède : « Prendre cet exemple et suivre la voie »
L'ancien arrière et demi d'ouverture a beaucoup insisté sur le renforcement des liens entre les clubs et la sélection, indispensable à un rayonnement des Bleus : « Le rugby des clubs doit être au service de l'équipe de France, il faut garder un rugby des clubs fort, tout en ayant une équipe de France qui soit capable de rivaliser avec les meilleurs. L'Angleterre est le meilleur exemple, on a à côté de nous un championnat qui permet d'avoir la meilleure équipe d'Europe avec Saracens, on l'a vu face à Clermont, et qui malgré le fait que le rugby de clubs soit important, arrive au niveau international à être l'une des meilleures nations du monde. Donc il faut prendre cet exemple et suivre la voie parce que c'est un peu le même modèle économique que celui que l'on peut avoir ».
Castaignède : « Reconstruire le calendrier »
Et cette voie à suivre passe par des actes concrets selon Castaignède, qui a fait le parallèle entre le tournée d'été du XV de la Rose et celle du XV de France pour illustrer ses propos : « Ils ont beaucoup évolué (l'Angleterre) mais ils ont quand même perdu face à l'Irlande lors du dernier match du tournoi (des 6 nations). Je pense qu'on était tous assez heureux de ça et on supportait les Irlandais pour ce match... Mais en tout cas ils prouvent match après match qu'ils sont capables de rivaliser avec les meilleurs. Il va y avoir une tournée des Lions face à la Nouvelle-Zélande qui va être un peu le sommet du rugby mondial pour cet été. Et nous l'équipe de France, on est en reconstruction. Malheureusement on va encore partir en tournée en Afrique du Sud avec des joueurs qui jouent la finale ou les demi-finales du Championnat et qui ne seront pas présents... Le rugby marche un peu sur la tête à ce niveau-là, et on a un besoin de reconstruire le calendrier pour être réellement performant au niveau international ».



 
1 commentaire - XV de France - Castaignède :
  • c'est juste du bon sens ... qui ne va pas avec certains intérêts économiques; mais il faut savoir ce que l'on veut; la comparaison entre les saracens et clermont est frappante : les sarries sont arrivés frais comme des gardons (et pourtant c'est l'ossature de l'équipe d'angleterre) et clermont en fin de saison; la différence ? un top 12 resserré en angleterre avec une priorité à l'équipe nationale; messieurs les français, tirez (les leçons) les premiers ?

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]