XV de France : Burban forfait, Gourdon appelé

XV de France : Burban forfait, Gourdon appelé©PANORAMIC, Media365
A lire aussi

, publié le lundi 07 mars 2016 à 17h26

Victime d'une commotion avec le Stade Français lors de la défaite contre Pau, Antoine Burban est forfait pour le match contre l'Ecosse. Il est remplacé par le Rochelais Kévin Gourdon.

Il était incertain, il est désormais forfait. Antoine Burban (28 ans ; 4 sélections) a été obligé de mettre fin à son Tournoi des VI Nations. Le troisième ligne du Stade Français a subi un traumatisme trop important ce week-end pour pouvoir jouer contre l'Ecosse dimanche. Le neurologue référent du Stade Français a prescrit 15 jours de repos pour le troisième ligne francilien après sa commotion. Pour combler cette perte, l'encadrement technique du XV de France fait appel à Kévin Gourdon (26 ans ; 0 sélection), troisième ligne de La Rochelle. 

Le tournoi des VI Nations du Parisien n'aura duré que 47 minutes lors de la défaite face au pays de Galles. Le flanker du Stade Français avait été rudement chargé par Sam Warburton à la demi-heure de jeu, ce qui lui avait valu une sortie prématurée peu de minutes plus tard. Un énorme coup dur pour Antoine Burban qui semble décidément maudit avec les Bleus. Joueur de qualité extrêmement apprécié pour sa faculté à combattre et à gratter des ballons dans les phases de rucks, le Parisien est freiné, depuis plusieurs années, par des blessures à répétition qui ne lui ont pas permis de s'installer dans le XV des Bleus.

Gourdon en renfort
Le malheur d'Antoine Burban fait le bonheur de Kevin Gourdon. Le troisième ligne du Stade Rochelais, 26 ans, ne compte, pour le moment, aucune sélection en équipe de Fance. Le joueur formé à Clermont avait été mis en tribunes par Guy Novès face à l'Italie et l'Irlande avant d'être écarté contre le pays de Galles. Une nouvelle chance lui est donc offerte. 

 
7 commentaires - XV de France : Burban forfait, Gourdon appelé
  • Les déblayages très violents, dangereux dans les phases de ruck devraient être sanctionnés ainsi que les déblayages sur des joueurs ne participant pas directement à la phase de jeu afin que le Rugby ne devienne pas un sport de gentlemen joué par des brutes.

  • il faut absolument revoir le règlement et en particuliers les zones de rucks et les déblayages de plus en plus violent, sinon nous allons nous retrouver comme dans le foot ball américains avec d'anciens joueurs, des types de 40/50 ans développant des encéphalopathies traumatiques chroniques qui finissent toujours très mal, signes de démence et bien souvent la mort de façon violente.

    tout à fait d'accord. On critiquait le "rugby de clocher" et ses "happy time" boite à gifles, mais au fond, c'était moins violent et pas traumatique.
    Bravo aux défenseurs du rugby "rentre dedans" genre Laporte, PSA et compagnie, voilà où on en est !
    ça fait plus de 60 ans qu'il n'y a pas eu de mort sur le terrain (alors que le cyclisme professionnel en déplore en moyenne 5/an à l'entrainement ou en compétition), mais vous allez voir qu'on va y arriver.

  • J ESPERE QUE CETTE FOIS NOVES ET DUBOIS NE METTRONS PAS AUTANT DE PARISIENS SUR LE PRE CAR AVEC LES DEROUILLES QU ILS RECOIVENT EN CHAMPIONNAT IL Y A MIEUX A FAIRE ET A AVOIR

  • Dommage que cet excellent joueur soit blessé aussi souvent, mais n'est- ce pas son engagement dans les rucks notamment qui le rend à la fois si précieux et si vulnérable? Tant qu'on acceptera des déblayages et des charges aussi brutales, il faudra craindre pour les joueurs et surtout pour leur avenir. Bonne chance à Gourdon!

    d'accord avec vous, les zones de rucks et les déblayages il va vraiment falloir trouver une solution , ça devient urgent.

  • Quand est-ce que l'on va vraiment s'intéresser au "cas" Warburton et à ses actions de jeux violentes!
    S'il était Français cela ferait longtemps déjà qu'il aurait été suspendu, voire "à vie"!!!!!!!!

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]