Tournoi des VI Nations : Bernard Laporte tire un bilan mitigé

Tournoi des VI Nations : Bernard Laporte tire un bilan mitigé©Media365
A lire aussi

Joseph RUIZ, publié le dimanche 19 mars 2017 à 13h18

Bernard Laporte est exigent et ne le cache pas. Le président de la fédération a refusé de parler de réussite à propos du Tournoi 2017 malgré l'acquisition de la troisième place grâce à une fin de match épique contre le pays de Galles (20-18), samedi.

Bernard Laporte est exigent et ne le cache pas. Le président de la fédération a refusé de parler de réussite à propos du Tournoi 2017 malgré l'acquisition de la troisième place grâce à une fin de match épique contre le pays de Galles (20-18), samedi. Pour rappel, le XV de France n'avait pas terminé sur le podium depuis sa deuxième place en 2011. "Celui qui réussit son tournoi, c'est celui qui le gagne. Il faut être sérieux quand même", a déclaré l'Aveyronnais sur RMC Sport qui a tout de même assuré avoir "une confiance totale dans ce staff" car "ça travaille". "Ce n'est pas réussi, mais c'est loin d'être catastrophique. C'est respectable. Il faut continuer avec le même esprit manifesté durant ce Tournoi", a-t-il expliqué.
Bernard Laporte a apprécié l'état d'esprit mais pas le match contre l'Irlande
Le président de la Fédération a tiré un premier bilan avec les joueurs à l'issue de la victoire contre le Gallois : "Comme je le disais aux joueurs hier (samedi), je sens qu'il y a quelque-chose. Il y a une âme. Il y a, comme on le dit dans le jargon, des bons mecs. Il y a une envie, il y a de l'enthousiasme. Il y a une fierté de porter ce maillot. Ça s'est bien, ce sont les fondamentaux." Bernard Laporte, après avoir listé les poinsts positifs, a assuré que le chemin était encore loin avant de crier au rétablissement total de l'équipe de France. "Il faut travailler, continuer à travailler pour regagner à nouveau ce Tournoi. Après novembre, on disait, il y a des prémices, ça titille, on sent quelque-chose. On ne peut pas dire qu'il y a eu confirmation totale sur le terrain. Il faut regagner car l'équipe de France, elle doit gagner gagner le Tournoi des VI Nations, c'est l'ambition de tout le monde. Mais je dirais, comme je le disais avant le Tournoi : les années impaires, on se déplace trois fois et on va surtout en Angleterre et en Irlande. Ce n'est jamais simple d'aller gagner chez eux. Je crois qu'en Angleterre notamment, on a fait un très gros match. L'Irlande, c'est peut-être le match le moins aboutit."

 
9 commentaires - Tournoi des VI Nations : Bernard Laporte tire un bilan mitigé
  • Je suis né à Decazeville dans l'Aveyron il y a 73 ans, mais je vis à Albi depuis 53 ans.
    Cherchez le rapport avec ce connard qui commence à nous les gonfler avec ses commentaires à la con, et qui change d'opinion 10 fois par jour!
    C'est quand même ce mec qui a sélectionné en premier en EDF des étrangers : Tony March, Pieter De Villiers, Abel Benazi, Brian Liebenberg, etc.....et j'en passe.
    Et que prêche t'il maintenant ? Je rêve avec un abruti pareil à la fédération.

  • Et il en dit quoi de l'arbitrage ,monsieur Laporte grand admirateur des rosbifs , là par contre ce serait son rôle de taper sur la table . Celui qui avait voulu copier le jeu des anglais et qui avait fait perdre le rugby à la française . Ca ne peut plus durer de se faire voler a chaque match du tournoi arbitrer par des arbitres britanniques, il faut se battre sinon on ne gagnera plus le tournoi!

    encore 1 connaisseur, c'est saint-andré qui prônait le jeu à l'anglaise, vas jouer aux billes gamin !

    Non, c'est bien Laporte qui a commencé le premier.

  • On pourrait nous épargner les fautes d'orthographe ? "Exigent" pour "exigeant", "aboutit" pour "abouti", entre autres...

  • Il n'y a pas de quoi fouetter un chat dans les propos de Laporte. On ne peut pas se glorifier de la 3ème place mais tout au moins s'en satisfaire pour le moment. Lorsqu'il a pris les commandes de l'équipe de France en 1999, nous sortions d'une finale de CDM sous la houlette des Skréla et Villepreux ( c'est pas rien quand même ) .De plus à l'époque le Top 16 n'était pas pollué par les étrangers comme aujourd'hui. Il y avait donc beaucoup plus de choix..!

  • Bernard LAPORTE est souvent pertinent dans ses propos, c'est encore le cas ...
    Par contre, il avait dit qu'il allait laisser travailler Guy NOVES, BRU et DUBOIS dans la sérénité.
    Chassez le naturel et il revient au galop ... Notre Président a été omniprésent ce week-end auprès de l'Equipe de France et de ses joueurs et cela ne va pas tarder à indisposer NOVES. Je subodore que c'est exactement ce que souhaite LAPORTE qui est loin d'être l'homme le plus franc du rugby français .

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]