Jules Plisson : « J'ai fait des conneries »

Jules Plisson : « J'ai fait des conneries »©PANORAMIC, Media365
A lire aussi

Media365, publié le 27 février

Lucide sur sa performance personnelle vendredi soir face au pays de Galles, Jules Plisson a regretté son manque de précision et ses trop nombreuses erreurs au pied face à une rugueuse défense galloise. Il concède également être frustré par le résultat et cette défaite à Cardiff.

Jules Plisson, le XV de France a voulu rivaliser avec la défense galloise...Oui, une belle défense et la volonté d'être présents sur la ligne défensive. Après, en première période, peut-être qu'on aurait pu jouer plus les ballons et, même si on le savait, on a été mis en difficulté, on n'a pas pris la profondeur nécessaire pour jouer cette défense galloise. On leur a rendu les ballons un peu trop facilement et ils ont posé leur rythme en première mi-temps. Mais, encore une fois, on sort à 6-3 à la mi-temps et on revient. On s'est dit qu'on n'allait pas faire de faute et on prend trois points rapidement mais, malgré tout, on reste dans le match. On pousse pour aller marquer un essai en milieu de deuxième période et, malheureusement, on perd un ballon et on prend un contre un peu malchanceux parce que North manque le ballon et il se retrouve dans mes pieds puis il marque après. C'est comme ça.

Il y a de la frustration car il y avait énormément d'efforts consentis...Il y avait de l'effort. De la frustration ? Oui parce qu'on aurait aimé gagner, on aurait aimé faire un meilleur match que celui-là. Je n'ai pas l'impression qu'on soit aussi loin de cette équipe-là. Malgré tout, on y a mis beaucoup de coeur et j'ai eu l'impression que si on marque rapidement en seconde période, on était proche de remonter un peu au score mais, malheureusement, on passe trois ou quatre fois la ligne d'essai sans marquer et il y a un contre qu'on se prend rapidement.

Malgré tout, cette équipe de France a fait preuve d'une belle force de caractère...Ça aurait pu prendre l'eau mais on s'est serrés, on s'est accrochés et, au final, on sort à 6-3 à la mi-temps avec une grosse défense, un peu comme contre l'Irlande. En seconde période, on s'est dit qu'il fallait qu'on joue un peu plus, qu'on garde les ballons et c'est malheureux car on fait beaucoup d'efforts pour essayer de marquer des points et on se prend un contre qui nous tue un peu car on passe à je ne sais plus combien derrière et c'est compliqué de revenir. Mais, encore une fois, on n'a rien lâché, on aurait pu en prendre trente et, au final, on n'en prend que neuf.

Des erreurs qui coûtent cher
Cette période où vous avez campez dans les 22 mètres gallois avec zéro point au bout, vous avez tenté, martelé pendant un quart d'heure...Oui, on tente, on essaye... On aurait aussi pu prendre les points au pied mais on se dit qu'on est dans un temps fort et qu'au niveau du score, on est assez derrière donc on se dit qu'il faut qu'on marque un essai à tout prix. C'est malheureux mais je crois qu'on passe trois fois la ligne et trois fois on nous redonne la mêlée. On a fait beaucoup d'efforts pour essayer de marquer mais, malheureusement, on marque trop tard dans le match.

Comment avez-vous vécu cette rencontre compliquée à titre individuel ?J'ai fait des conneries, j'ai fait des erreurs. J'ai eu des difficultés dans le jeu au pied, j'ai fait des petites bêtises mais, encore une fois, j'ai essayé de les mettre en difficulté. Mais, quand il y a une défense qui est très agressive comme ça, on est aussi un peu sous pression. Il y a un bras cassé, je vois qu'il y a de l'espace au bout. S'il est bien réalisé, on gagne 80 mètres et on revient à la case départ. Il y a eu des erreurs mais, encore une fois, on apprend tous ensemble et ça va me servir pour la suite.

 
76 commentaires - Jules Plisson : « J'ai fait des conneries »
  • mr Plisson,il est bien de reconnaitre que vous avez fait des "conneries"
    tous les trés grands (RIVES,SELLA,BLANCO,SERVAT,DUSSAUTOIR,ect ...) en ont fait eux aussi !
    le probléme c'est que pendant votre temps de jeu vous n'avez fait QUE CA ! !

    Oui, c'est vrai. Ce n'était pas son jour....
    Simplement, souvenez - vous de Deylaud, ce génie (record de points marqués en finale de championnat de France) sélectionné en Equipe de France de 92 à 95 , qui finit par décliner ses sélections suivantes après avoir été médiatiquement assassiné suite à un mauvais matche de ce genre, et qui manqua énormément après.

  • bien sur il n avait qu a sauté par dessus plutot que mettre ses pieds dedans et le north il ne marquait pas mais bon avec des ya ka et assis dans son sofa avec sa biere c est bien plus facile à dire faut pas les lacher et plutot les encourager et surtout les aider car les 10' aux 5 métres sans marquer restent encourageant pour la suite et pour les grincheux enfilez un maillot former des jeunes et on verra aprés .

  • Plisson nul, comme en club égal à lui méme!

  • Ce qui change, c'est un joueur de ce niveau qui admette ses erreurs. Je suis sûr que la prochaine fois, on ne l'y reprendra plus : je parle des pénal-touches, pour ce qui est de l'essai casquette, quand on revoit les images, on voit surtout une balle pourrie qui rebondit mollement de quelques mm au sol, en ne cessant pas de dévier de trajectoire, donc difficile à contrôler et à anticiper, et le joueur Gallois mieux placé, non par stratégie, mais par chance.
    Qui aurait pu faire mieux que lui à sa place ?

  • Ah oui .............! mais ce qui est bien c'est de le reconnaître ....pas comme les footeux !

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]