Coupe du Monde 2019 - Michalak optimiste pour le XV de France

Coupe du Monde 2019 - Michalak optimiste pour le XV de France©Media365
A lire aussi

Arthur Merle, publié le mercredi 17 mai 2017 à 09h45

Frédéric Michalak s'est montré confiant à l'évocation du groupe dont a hérité le XV de France pour la Coupe du monde 2019. Il a aussi avoué sa fierté d'être capitaine des Barbarians pour la tournée en Afrique du Sud.

Frédéric Michalak, que pensez-vous du groupe de l'équipe de France pour la Coupe du Monde 2019 ?
C'est un défi qui est intéressant, vraiment, car tu vas jouer dès le début des grosses nations. Et puis ça me fait un petit peu penser à la Coupe du monde 2003 ou les Anglais avaient affronté l'Australie, et énormément de gros dans leur poule. Et ils avaient fini champions du monde. Donc c'est très bien d'entrer de suite dans la compétition en affrontant des grosses équipes. La France n'a pas été ridicule sur le dernier tournoi des 6 nations face aux Anglais à Twickenham, elle a battu l'Argentine l'an dernier aussi, donc elle est sur une progression constante et j'espère qu'elle arrivera à cette Coupe du monde à 300% pour gagner ces tests.

Que regard portez-vous sur le XV de France de Guy Novès ?
Guy fait avec ce qu'il peut, par rapport à un championnat professionnel qui est dur, long, avec un planning difficile. Je crois qu'il a réussi, avec Bernard Laporte à la présidence et la Ligue Nationale de Rugby, à trouver des accords pour que les internationaux soient un peu plus au repos et aient plus de temps pour être ensemble aussi, pour préparer les matchs. On sent que le rugby français dans on ensemble essaye de se concentrer un peu plus sur l'équipe nationale pour que tout le reste en découle. On veut vraiment que l'équipe soit performante au niveau mondial sinon notre rugby n'existera pas. C'est un style qui est dynamique, qui est dans la continuité sur le terrain avec des joueurs qui essayent de se faire des passes, de créer des intervalles, et qui ressemble pas mal au Sevens avec des joueurs qui essayent tout simplement de faire vivre le ballon et de ne pas aller toujours dans l'affrontement. Ce qui est intéressant c'est cette troisième ligne qui fait office de centre, de demi, pour faire vivre le ballon, et pour faire en sorte que ces ballons sortent des regroupements plus facilement.

Comment vivez-vous votre capitanat avec les Barbarians pour la tournée en Afrique du Sud ?
Je suis fier d'aller en Afrique du Sud, retrouver les terres ou j'ai rencontré de très bonnes personnes qui m'ont fait découvrir un autre rugby. Et puis c'est avant tout du plaisir les Barbarians, donc j'espère qu'on en prendra pendant deux semaines.





 
0 commentaire - Coupe du Monde 2019 - Michalak optimiste pour le XV de France
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]