Argentine - France : Les Bleus s'imposent avec la manière

Argentine - France : Les Bleus s'imposent avec la manière©Media365
A lire aussi

Jordi Demory, publié le samedi 25 juin 2016 à 21h55

Dans un match à sens unique, l'équipe de France s'est imposée largement à Tucuman face à l'Argentine (27-0). Une première victoire pour Guy Novès et le XV de France face à une équipe phare du rugby mondial. Les Bleus, dans le sillage d'un Baptiste Serin en vue, ont été inspirés offensivement et efficaces pour clôturer cette tournée de la meilleure des manières.

Le debrief
Qui l'eut cru avant le match ? Les Bleus ont dominé cette partie de la tête et des épaules. Sur un terrain aux allures de champ de patates, la maladresse était au rendez-vous en début de partie. Mais les Tricolores ont été les seuls à se montrer dangereux avec notamment sept franchissements pour un côté argentin dans cette rencontre. Il faut dire que les Français se sont montrés appliqués et agressifs appliquant parfaitement le rush-défense. Bien emmené par un Baptiste Serin très en vue, le XV de France a d'abord difficilement concrétisé en connaissant deux échecs au pied. Puis une fois que le demi de mêlée français a ouvert le score, les Bleus ont lâché les chevaux et ont marqué le premier essai du match. Louis Picamoles s'est extirpé d'une mêlée conquérante pour jouer le deux contre un face à l'ailier adverse et servir Baptiste Serin. Le demi de mêlée de l'UBB a fait parler les cannes et a servi Hugo Bonneval qui a hérité du ballon avec de la réussite. L'arrière a conclu sans opposition. Une fin de première mi-temps parfaite pour les hommes de Guy Novès (10-0).

Continuant sur leurs velléités offensives, les Bleus ont continué à dominer des Argentins inoffensifs. Cela s'est traduit par un essai dès la 51eme minute. Après une mêlée à 5 mètres, François Trinh-Duc a attaqué la ligne pour servir après contact Rémi Lamerat qui a aplati seul dans l'en-but. Bis repetita dix minutes plus tard après une pénalité jouée vite par Louis Picamoles. Baptiste Serin a servi Loann Goujon qui a franchi pour aplatir. Double peine pour les Argentins puisque Tomas Lavanini a écopé d'un carton jaune pour une brutalité sur le flanker français. Faisant parler leur supériorité en mêlée avec la rentrée de Rabah Slimani, les Bleus ont parfaitement géré la fin de match. Dans une rencontre à sens unique, le XV de France s'impose à Tucuman (27-0). Les Argentins ont été totalement absents des débats. C'est la première victoire des Bleus sur une équipe phare du rugby mondial depuis la prise de fonction de Guy Novès. Les Tricolores passent à la septième place du classement mondial devançant l'Ecosse et son adversaire du soir. De bon augure pour la suite.
Le joueur qui a crevé l'écran
SERIN a bien alterné le jeu de son équipe pour mener les Bleus à la victoire. Le demi de mêlée, titulaire pour la deuxième fois avec le XV de France, a dynamisé à bon escient et a été bon au pied avec un 5 sur 6 face aux perches. Le joueur de l'UBB est aussi décisif sur le premier essai français puisque c'est lui, qui au terme d'une percée de 40 mètres, donne le ballon à Hugo Bonneval. Une prestation complète.
Le tweet qui nous a fait rigoler

La stat dont on se souviendra
13. Comme le nombre de passes après contact réalisées par les Français ce samedi contre six pour les Argentins.
Les joueurs à la loupe

Argentine

>>> CREEVY a été précieux dans le combat. SANCHEZ n'a pas eu son rendement habituel et a commis plusieurs fautes. TUCULET a tenté mais en vain. Pour son retour, LAVANINI s'est illustré de la plus mauvaise des manières en recevant un carton jaune pour brutalité. TETAZ CHAPARRO a souffert en mêlée. Enfin, l'ensemble de l'équipe d'Argentine n'était pas au niveau des Bleus.

 


France

>>> PICAMOLES a fait parler sa puissance et sa technique. MEDARD avait du feu dans les jambes. L'arrière français a été le joueur qui a parcouru le plus de mètres ballon en main. ATONIO a fait souffrir son vis-à-vis en mêlée tandis que MAESTRI a été précieux en touche et dans le combat. LAMERAT s'est illustré par sa générosité et a marqué un essai sur un bel offload de TRINH-DUC auteur d'une bonne prestation.

 
La feuille de match

TEST-MATCH / ARGENTINE - FRANCE : 0-27

STADE MONUMENTAL JOSE FIERRO (30 000 spectateurs environ)

Temps pluvieux - Pelouse en mauvais état

Arbitre : M. Barnes


Essais : Bonneval (39eme), Lamerat (51eme) et Goujon (62eme) pour France


Transformations : Serin (39eme, 51eme et 62eme) pour France


Pénalités : Serin (26eme et 45eme) pour France


Drops : Aucun


Carton jaune : Lavanini (62eme) pour Argentine


Cartons rouges : Aucun



Argentine
Tuculet - Cordero, Moroni, De le Fuente, Montero - (o) Sanchez, (m) Cubelli - Isa, Desio, Matera - Lavanini, Petti - Herrera, Creevy (cap), Chaparro.


Entraîneur : D. Hourcade


France
Médard - Bonneval, Fickou, Lamerat, Camara - (o) Trinh-Duc, (m) Serin - Gourdon, Picamoles, Goujon - Maestri (cap), Le Devedec - Atonio, Bonfils, Poirot.


Entraîneur : G. Novès
 
14 commentaires - Argentine - France : Les Bleus s'imposent avec la manière
  • Le XV de France a glané un succès (27-0) très prometteur pour l'avenir ... Voilà une première victoire de référence sur le chemin du redressement . Pour un résultat net: trois essais marqués donc deux très bien construits .
    L'objectif de progression en terme de jeu voulu par Novès prend forme.

    Un redressement sans tambour, ni trompette... c'est un discret Novès !

    Laissons le travailler ... Avec de nouveaux joueurs, avec d'autres méthodes, avec d'autres ambitions de jeu .. Alors "wait and see" !

  • Bravo surtout pour le jeu bien plus séduisant et qu'on avait perdu l'habitude de voir jouer par les français ! La patte Novès se montre de plus en plus , à encourager !!

  • Novès impose sa patte avec des joueurs courageux. On a même l'impression que certains "seconds couteaux" ou très jeunes joueurs se révèlent sous son influence. On espérait juste une victoire, on ne rêvait pas de 27 pions d'écart. On en attendait pas tant, mais tant mieux.
    Il faut que ça dure !

    Et en plus, en face, c'était pas une équipe B... Merci Monsieur Novès !

    g79 encore un pisse vinaigre ja mais content!! tu as du etre un tres bon joueur de rugby toi!!

    rebelle01 : quand je dis qu'en face c'était pas une équipe B, ça veut dire que c'était la grande équipe ; aucune ironie dans mon propos. Faut comprendre le langage, petit ; ainsi, le participe du verbe devoir s'écrit "dû". Retourne dans ton bac à sable.

    g79 : Pourtant c'est bien écrit , je pense que le pisse vinaigre et surtout jamais content s'adresse a lui meme ou alors il parle une autre langue??. En ce qui me concerne ,je suis d'accord avec vous !! .

  • Une belle victoire qui met du baume au cœur. Une très bonne conquête autant en touche qu'en mêlée a contribué à monopoliser le ballon. Serin a démontré qu'il sera sûrement notre grand demi de mêlée de demain voir même peut-être à l'ouverture , Après derrière il reste quelques joueurs à réintégrer comme Fofana, Dulin, Speeding, huget mais Médard m'a surpris il avait dix ans de moins...! Encore bravo les bleus et merci à l'encadrement, pourvu qu'on les laisse travailler en paix car avec la nouvelle direction de la fédé....?

  • oui !! on voit la patte de guy novés !!! pourvu que ca dure !!! vivement le prochain tournoi des six nations !!!

    hop!!!!! ,nos ennemis juré ( les anglais ) sont dans une forme surprenante et pour l'intant et malgré la belle évolution de la france ,on a beaucoup de chemin a faire....ne nous emballons pas...!! mais bravo a cette équipe qui montre la route a suivre et a Mr NOVES .

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]