2eme journée : Les Bleus renversent l'Irlande

2eme journée : Les Bleus renversent l'Irlande©PANORAMIC, Media365

, publié le samedi 13 février 2016 à 17h32

Menés à la mi-temps, les Bleus ont trouvés les solutions dans un match très fermé pour renverser la rencontre, notamment grâce à l'apport des joueurs venus du banc (10-9). La France passe en tête du Tournoi des VI Nations, en attendant le match de l'Angleterre en Italie dimanche.

Le debrief
Les joueurs de Guy Novès semblent avoir retenu les erreurs de la semaine dernière face à l'Italie (23-21). Solides en défense, les Bleus ont réussi à tenir tête au défi physique proposé par les Irlandais. Les Français ont fait jeu égal avec le XV du Trèfle, notamment dans les zones de rucks, où le porteur du ballon a bénéficié très souvent d'un soutien pour conserver le ballon.

Lors d'une première mi-temps à l'avantage des Irlandais, qui ont campé dans la partie de terrain française pendant une bonne partie du temps (68% d'occupation à la fin du premier acte), la France a su limiter la casse en étant assez disciplinée. Dominés en mêlée, l'entrée des avants Slimani, Ben Arous, Jedrasiak et autres a été un élément décisif dans la victoire des Bleus, qui ont su se ressaisir dans ce secteur de jeu. C'est d'ailleurs de là que vient le salut de l'équipe de France, qui a poussé à la faute l'Irlande (5 fautes consécutives sur des mêlées en face des poteaux) avant de réussir à inscrire un essai par Maxime Médard, suite à une combinaison parfaite entre Chouly et Machenaud (69').

Il aura tout de même fallu l'heure de jeu pour voir la France entrer dans les 22 mètres irlandais, symbole d'un match très fermé où les défenses ont pris le pas sur les attaques. Cette victoire sur le fil permet aux Tricolores de prendre la tête du Tournoi des VI Nations (4 pts) et de rester en lice pour un possible grand chelem, en attendant le match de l'Angleterre demain face à l'Italie à Rome.

Le joueur qui a crevé l'écran
LE BANC FRANÇAIS. En termes d'engagement, les Français n'ont pas failli dans ce match. Le pari tenté par Guy Novès d'aligner Atonio et Poirot d'entrée en première ligne pour posséder un pack plus lourd n'a pas été une réussite. Le tournant du match vient sans doute du banc de l'équipe de France. Slimani, Ben Arous, Jedrasiak ou encore Goujon ont été décisifs après leur entrée en jeu en seconde période. Dominée en première période en mêlée par l'Irlande, c'est sur ce même point que la France a fait craquer son adversaire, à la 69eme minute, après un enchaînement de mêlée (cinq) à cinq mètres de la ligne de but irlandaise, en face des poteaux. Maxime Machenaud, lui aussi remplaçant en début de rencontre, est venu suppléer un Sébastien Bézy en difficulté. Le numéro 9 du Racing a marqué des points en prenant beaucoup d'initiatives, cassant les lignes et prenant des risques. C'est d'ailleurs lui qui donne la balle d'essai à Maxime Médard, après avoir fixé Madigan, l'ouvreur irlandais.

Le tweet qui nous a fait rigoler


La phrase à chaud à retenir
« Je suis content et il faut surtout féliciter tous les joueurs et l'ensemble du staff parce qu'on a travaillé très dur cette semaine. . On a été remis en question la semaine dernière par rapport à notre match face à l'Italie. On avait à coeur de se rattraper et faire plus mal en défense. Je crois qu'on l'a montré par moments. . » (Guilhem Guirado au micro de France 2)

La stat dont on se souviendra
QUATRE ANS ET DEMI. C'est le temps qu'il a fallu attendre pour voir l'équipe de France s'imposer de nouveau face au XV irlandais. Les Bleus l'avaient emporté 22-26 en Irlande le 20 août 2011 en match amical. Depuis les Tricolores avaient concédé 2 matchs nuls et 3 défaites.

Les joueurs à la loupe
FranceEddy Ben Arous et Rabah Slimani, entrée gagnante. Le banc français symbolise sans doute cette victoire de l'équipe de France. Remplaçants surprises lors de ce match, les piliers Rabah Slimani et Eddy Ben Arous ont brillé dès leur entrée en jeu et on réussit à renverser la vapeur. Les deux avants ont changé la donne, notamment en mêlée, où les Français étaient dominés jusqu'à la 45eme minute, synonyme de coaching de la part de Guy Novès. Entre la 65eme et 70eme minute, le pack des avants tricolores n'a pas baissé pavillon et a proposé un gros défi physique à l'Irlande, en enchaînant 5 mêlées plutôt que de prendre les 3 points ou taper en touche. Un choix payant, puisque l'essai de Maxime Médard découle de cette séquence de jeu.

Virimi Vakatawa sûr de son fait. Il n'a peut-être pas été décisif en termes d'essai marqué, mais le puissant ailier venu du rugby à VII a apporté sa pierre à l'édifice. Omniprésent autour des rucks pour apporter une solution supplémentaire à ses coéquipiers, impérial dans les airs face à l'un des meilleurs réceptionneurs, Rob Kearney, Vakatawa a confirmé tous les espoirs entrevus lors de sa première sélection face à l'Italie samedi dernier (23-21).

Sébastien Bézy un peu en-dedans. C'est le seul bémol côté français. Sa sortie à la place de Maxime Machenaud (57eme) a coïncidé avec le net regain dans le jeu du XV de France. Son homologue du Racing a été beaucoup plus percutant, entreprenant et semble avoir marqué des points dans la hiérarchie des demis de mêlée. IrlandeConnor Murray maître du XV irlandais. Connor Murray a parfaitement mené la barque irlandaise durant le premier acte. Utilisant toute sa panoplie, notamment un jeu au pied d'occupation qui a empêché les Bleus d'imposer leur jeu durant une heure, le demi de mêlée s'est malheureusement éteint en même temps que ses avants, qui ont subi physiquement face aux remplaçants français.

Jonathan Sexton encore sorti sur blessure. Ca devient un classique, et l'Irlande aimerait s'en passer. Une nouvelle fois touché, au coup cette fois, Jonathan Sexton a dû quitter ses coéquipiers en fin de rencontre, comme face au Pays de Galles dimanche dernier. Un nouveau fait de jeu qui risque d'ajouter de l'inquiétude aux fans et à l'entourage du joueur.

La feuille de match
VI NATIONS - 2EME JOURNEE / FRANCE – IRLANDE : 10-9
Stade de France (77 775 spectateurs environ) Temps humide - Pelouse correcte Arbitre : M.Peyper (AFS) Essais : Médard (70eme) pour la France Transformations : Plisson (70eme) pour la France Pénalités : Plisson (32eme) pour la France – Sexton (15eme, 29eme, 39 eme) pour l'Irlande Drops : Aucun Cartons jaunes : Aucun Cartons rouges : Aucun France Médard – Thomas, Mermoz, Danty, Vakatawa – (o) Plisson, (m) Bezy – Chouly, Camara, Lauret – Maestri, Flanquart – Atonio, (cap) Guirado, Poirot Sélectionneur : G.Novès

Irlande R.Kearney – Trimble, Payne, Henshaw, D. Kearney – (o) Sexton, (m) Murray – Heaslip, O'Brien, Stander – Toner, McCarthy – White, (cap) Best, McGrath Sélectionneur : J.Schmidt

Le point sur le Tournoi
VI NATIONS / 2EME JOURNEESamedi 13 février 2016France - Irlande : 10-917h50 : Pays de Galles - Ecosse

Dimanche 14 février 201615h00 : Italie - Angleterre

Classement1- France 4 points (+3)2- Angleterre 2 (+6)3- Pays de Galles 1 (0)4- Irlande 1 (-1)5- Italie 0 (-2)6- Ecosse 0 (-6)

 
37 commentaires - 2eme journée : Les Bleus renversent l'Irlande
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]