VI Nations : Twitter détruit Wayne Barnes, l'arbitre anglais de France - Galles

VI Nations : Twitter détruit Wayne Barnes, l'arbitre anglais de France - Galles©Media365

Joseph RUIZ, publié le samedi 18 mars 2017 à 18h39

Sur Twitter, Wayne Barnes a été la cible des critiques des internautes tout au long de la rencontre entre le XV de France et le pays de Galles (20-18), ce samedi au Stade de France. L'arbitre anglais a sifflé pénalité sur pénalité à l'encontre des Gallois sur la dernière mêlée du match, sans jamais siffler d'essai de pénalité, laissant les mêlées se succéder et le chronomètre tourner jusqu'à la 100e minute. Voici un petit florilège des meilleures réactions.








 
37 commentaires - VI Nations : Twitter détruit Wayne Barnes, l'arbitre anglais de France - Galles
  • Je n'irais pas jusqu'à insulter Mr Barnes !! mais force est de constater que c'est un anti Français primaire, tout comme N. Owens !!
    Et qui sont prêt à toutes les manoeuvres de mauvaise foi pour entuber les équipes Française !! mais là sur sur match, c'etait vraiment plus que visible et évident !! Car si il avait eu l'honnêté et le courage d'appliquer simplement la règle comme dans la plupart des maths, après la 4éme mélée, il devait accorder un essai de pénalité au milieu des poteaux , hors il y eu 9 mélée sans qu'il bronche d'un poil et qu'il ni l'évidence de la tricherie des Gallois !!! Si la Fédé en a dans le pantalon, elle doit dire stop à cette discrimination et recuser systhématiquement ses 2 arbitres malhonnêtes !!

  • a quand notre fd va t'elle se faire respecter.

  • Au royaume des salopard barnes a rejoint Joubert.

  • Pourquoi hurlez-vous tous après ce très mauvais arbitrage ? Cet arbitre s'est auto considéré en agissant de la sorte, puisque la France a gagné au final. Il ne reste plus pour lui que ces images à jamais immortalisées qui l'accompagneront le restant de sa vie arbitrale. Oui les arbitres anglo-saxons ne nous aiment pas en général et ce n'est pas nouveau. Toutefois, Joubert, qui nous a volé le titre mondial lors de la finale en NZ, est sud-africain), Alors le problème reste entier. Sachons en tirer profit. Puisque le XV de France sera toujours surveillé comme le lait sur le feu, à lui de compenser ce handicap par un travail intense et assidu. Ainsi, une fois parvenu parmi les meilleurs (ce qui est loin d'être le cas actuellement), son jeu de très haut niveau générera une admiration que même les arbitres ''perfides'' finiront par respecter. La balle est dans notre camp.

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]