Tournoi des 6 Nations : L'Angleterre a fait exploser l'Italie

Tournoi des 6 Nations : L'Angleterre a fait exploser l'Italie©Media365
A lire aussi

Joseph RUIZ, publié le dimanche 26 février 2017 à 18h08

Grâce une victoire bonifiée contre l'Italie dans son antre de Twickenham qui a mis du temps à se dessiner (36-15), l'Angleterre est encore en course pour réaliser le Grand Chelem.



Explosés par les Irlandais il y a deux semaines (10-63), les Italiens avaient préparé leur déplacement en Angleterre au rythme des débats sur la légitimité de leur présence dans le Tournoi des 6 Nations et sur le poids de la valise avec laquelle ils étaient sensés repartir de Twickenham ce dimanche. Contre toute attente, ils ont résisté de fort belle manière aux coéquipiers de Dylan Hartley, ne lâchant le score que dans les dernières minutes de la rencontre (36-15). L'Angleterre est donc encore en course pour le Grand Chelem et enchaîne une dix-septième victoire de suite. Il faudra pour cela se défaire de l'Ecosse dans deux semaines puis de l'Irlande.
Un (presque) coup de génie tactique des Italiens 
Il faut parfois utiliser sa tête quand les armes physiques et techniques manquent. C'est exactement la maxime que Conor O'Shea a mis en place. Le sélectionneur des Italiens, qui a été champion d'Angleterre avec les Harlequins a demandé à ses joueurs ne de pas contester dans les rucks et ainsi de pouvoir venir gêner les sorties de balles de Danny Care qui ne savaient absolument où donner de la tête alors. Alors que Twickenham grondait face à cette stratégie défensive italienne totalement inédite, Maro Itoje prenait le ballon en touche et le maul formé autour de lui fondait dans l'en-but par l'intermédiaire de Dan Cole (5-0, 24e). Les Italiens n'ont eux été récompensés de leur large occupation qu'à la 33e minute grâce au drop de Tomaso Allan (5-3), l'ouvreur qui avait manqué deux pénalités avant (5e, 19e). C'est d'ailleurs après une nouvelle pénalité manquée - sur le poteau - de sa part que son équipier Giovambattista Venditti a donné l'avantage à l'Italie (5-10, 40e).
Les Anglais écrasent la fin de match
Problème, les Italiens ont une fâcheuse tendance à exploser en cours de match. Comme contre la pays de Galles contre qui ils ont mené 7-3 à la pause avant de prendre un 30-0 en deuxième période, ils se sont fait marcher dessus par l'homme du match Joe Launchbury et ses équipiers. Une pluie d'essais s'est abattue sur eux. Après Danny Care et Eliott Daly (44e, 47e), les autres arrières Ben Te'o (73e) et Jack Nowell (70e, 79e) ont fait enfler le score en allant derrière la ligne des équipiers de Sergio Parisse. Et encore, pour son cinquantième match sous le maillot de la Rose, Owen Farrel s'est montré très maladroit au pied (trois transformations manquées). A noter, tout de même, le magnifique essai du centre Michele Campagnaro, équipier de Jack Nowell à Exeter, qui a laissé quatre défenseurs sur place pour réduire le score (61e).
 
5 commentaires - Tournoi des 6 Nations : L'Angleterre a fait exploser l'Italie
  • Au moins le coach italien a-t-il eu le mérite de modifier la stratégie pour surprendre ces anglais qui se sont beaucoup plaints en 1 ère mi-temps à un arbitre français on ne peut plus ravi visiblement du désarroi des britishs ...
    Mais comme le fait parfaitement remarquer peuimporte507 , hélas il y eut la seconde manche et là, pas de miracle !

  • l'Italie a fait une admirable première mi temps
    Leur meilleur match depuis longtemps

    oui, mais un match en compte deux et au final ce sont toujours les Anglais qui gagnent!! Il est vrai qu'on pourrait aussi se poser quelques questions sur certains faits !!

  • Cette année, j'ai bien l'impression que l'on va gagner la cuillère de bois.

    M^me l'Italie va finir devant nous.

  • L'Angleterre n'a pas su s'adapter à la défense italienne, et ce durant 40 minutes !
    Pour une équipe de ce niveau ça fait mal !!!

    L'Italie n'a pas démérité loin de là, et m'a même fait réver à la chute anglaise. Malheureusement les Anglais resteront toujours Anglais. Twickenam a trembler et ce depuis bien longtemps.

    Méfiance, il va falloir trouver de vrai joueur pour passer dans l'axe au raz des placages puisque pas de maul !!! M. NOVES va devoir trouver des 2° et 3° lignes "impac player et faire venir du soutien pour les passes off load !

  • Si on joue en Italie comme contre l'Irlande, on perd...

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]