6 Nations - XV de France - Guy Novès : " On va les embêter "

6 Nations - XV de France - Guy Novès : " On va les embêter "©Media365
A lire aussi

Cédric ROUGER, publié le mardi 24 janvier 2017 à 18h20

Le sélectionneur de l'équipe de France, Guy Novès, fait le point sur l'effectif dont il dispose et la manière dont il va jouer le Tournoi des 6 Nations, qui débute dans quelques jours pour les Français contre l'Angleterre.

Beaucoup de forfaits à l'heure de ce stage de préparation pour le Tournoi des 6 Nations. Est-ce qu'on peut dire que ça ne se passe pas très bien ?

« C'est aussi l'intérêt d'avoir cette semaine avec cette composition, ce qui nous permet de faire effectivement l'évaluation de l'ensemble des joueurs. De le faire avec calme, de s'adapter aux différentes blessures. Evidemment j'ai une pensée particulière pour Wesley (Fofana). C'est une blessure grave et c'est joueur important de notre système de jeu aujourd'hui. Et je ferais tout pour qu'il revienne à son meilleur niveau et je sais que lui est un compétiteur et il reviendra. En ce qui concerne tous les autres, on est obligé de faire avec. C'est le fait de l'équipe de France de jouer avec les valides. Et le malheur des uns fait le bonheur des autres. Par contre il y a beaucoup de blessé au Racing et c'est presque dommage d'avoir fait jouer ces joueurs tout un match au Munster. C'est un match qui représente tout l'honneur du club, c'est très important aussi je le comprends, mais ça ne permet pas à certains d'entre eux d'honorer leur premières sélections. »

Vous en avez parlé avec le Racing ?

« Non, je n'aurais pas aimé qu'on vienne me parler quand j'étais entraîneur et manager du Stade Toulousain du fait que je faisais ou non jouer certains joueurs. Mais c'est vrai qu'à la veille d'un tournoi demander à des joueurs de faire faire un match en totalité... Quand on sait qu'ils devront jouer quatre ou cinq matchs dans le Tournoi des 6 Nations c'est presque dommage et c'est surtout dommage pour les joueurs. »

Plusieurs solutions pour remplacer Wesley Fofana au centre. Celles qui semblent le plus évidentes sauf blessures c'est Gaël Fickou et Rémi Lamerat. C'est une paire qui est à l'image de Fofana-Lamerat qui semble porter une certaine complémentarité dans le jeu d'attaque ?

« Vous comprenez bien qu'on est à dix jours de l'Angleterre, en pleine semaine de stage donc je ne vais pas évoquer les paires qui vont jouer ou pas. On a pour l'instant pas donné de groupe ni d'équipes, on est sur un stage avec 31 ou 32 joueurs, et ils sont tous disponibles pour l'équipe de France. Effectivement Gaël est un garçon qui était déjà là avec nous à la saison dernière. Il jouait avec Rémi ou avec Wesley donc il n'y a pas de raisons qu'il ne continue pas tant qu'il est épargné par les pépins. Mais la présence de Yann David est aussi importante, ce matin le retour de Mathieu Bastareaud. Tous ces joueurs ont maintenant leurs cartes à jouer, montrer leurs qualités et leur intégration à notre projet pour viser l'avenir. »

Vous ne pensez pas que vous manquez un peu de réservoir au niveau des joueurs peut-être ?

« Ecoutez on a des réservoirs partout. Il y a des centaines de joueurs qui jouent dans le Championnat français, donc le réservoir, il y en a. Après il y a des joueurs qui sont meilleurs que d'autres. Il faut faire jouer 15 joueurs, il y aura 15 joueurs qui représenteront l'équipe de France. Maintenant ce qu'il faut faire c'est montrer à Wesley que quand on rentrera d'Angleterre on rentrera aussi pour lui et pour lui montrer qu'on l'attend. »

Pourquoi faire revenir Mathieu Bastareaud maintenant ?

« Pourquoi faire revenir Mathieu ? Je crois qu'on a été clair là-dessus. On s'est lancé sur un projet de jeu basé sur la mobilité, sur la vitesse, sur la passe avec des joueurs choisis pour intégrer ce projet immédiatement. Certains d'entre eux sont blessés, donc il est peut-être l'heure pour Mathieu de prendre conscience qu'on compte sur lui. On se posait la question : est-ce que Mathieu reviendra, est-ce que David Lopez reviendra ? Ou d'autres, est-ce que Noa Nakaitaci reviendra ? On compte sur Mathieu et peut-être qu'en voyant les copains jouer à l'extérieur pendant quelques mois il en a pris vraiment conscience. Et l'entretenu que j'ai eu avec lui ce matin  démontre qu'il est disposé à faire les efforts nécessaire pour intégrer ce projet, servir l'équipe de France et non pas s'en servir. »

Est-ce que vous pensez qu'il a les crocs, la motivation supplémentaire pour rejoindre le projet alors qu'il est absent depuis quelques mois ?

« Il faut lui poser la question directement. Ce qui est sûr c'est que je suis tombé sur un garçon charmant, mais ça je le savais. Il a l'air disposé à s'intégrer dans ce projet, il est heureux d'être là, comme il est heureux de joueur avec son club de Toulon. C'est ça qui est important. Je ne le connaissais pas personnellement donc maintenant il me connait aussi, il sait ce que j'attends de lui.  Il sait ce que Jeff Dubois attend de lui, il s'est complètement impliqué, et ce n'est pas sur un ou deux jours, c'est sur plusieurs mois, voire plusieurs année, l'objectif étant d'emmener le plus vite possible notre équipe à un certain niveau en vue de la Coupe du Monde. »
«Une équipe de France digne de ce nom»
La forme du Tournoi n'est pas favorable à l'équipe de France mais l'avantage c'est que vous commencez tout de suite par le choc avec l'Angleterre. Est-ce que ça va vous servir à vous jauger ?

« Favorable ou pas ? Vous savez, est-ce que le tournoi de l'année dernière était favorable, je n'en suis pas certain non plus puisque finalement on termine à la cinquième place. J'ai envie de vous dire qu'effectivement le déplacement en Angleterre sera un déplacement très dur, mais est-ce qu'on va se jauger immédiatement ? Je vous rappelle qu'on s'est jaugé contre l'Australie et la Nouvelle-Zélande, qu'on s'est aussi jaugé contre les Samoas avec un magnifique résultat à Toulouse, donc on continue. Après l'Angleterre on se jaugera contre l'Ecosse, vous voyez ? Je crois que tous les matchs sont durs. On démarre par les Anglais, chez eux, quasiment intouchables. La deuxième meilleure nation du monde derrière les Néo-Zélandais. On a montré qu'on était fier de notre maillot face à l'Australie et la Nouvelle-Zélande, on les a fait un peu trembler. Les Anglais nous ont battu la saison dernière en France. Pourquoi eux sont fiers de leur maillot et pas nous ? Pourquoi eux sont très performants ? Nous ça fait un an que nous travaillons ensemble, alors pourquoi on ne le serait pas un peu plus ? Donc on va essayer de sa rapprocher d'eux, d'aller les embêter un petit peu. Et puis si on les embêtes beaucoup tant mieux, et s'ils nous battent on en tirera des leçons. Mais ce qui est sûr c'est qu'on aura une équipe de France qui sera préparé en conséquence. »

Si Mathieu Bastareaud va être content de retrouver l'équipe de France, il y en a un qui va être très heureux de la découvrir et c'est Fabien Sanconnie. Un petit mot sur ce joueur et sur ce profil que vous favorisez en 3eme ligne ?

« Disons qu'on essaye de profiter des absences de certains pour intégrer des jeunes joueurs pour leur permettre d'évoluer, de progresser et d'éventuellement servir l'équipe de France dans quelques temps. En ce qui concerne ce joueur, c'est exactement le cas. Il a 21, bientôt 22 ans. Il a un gabarit de qualité, on entend des choses très positives de la part de ses entraîneurs. Il est prêt à travailler doublement pour gravir les échelons. Qu'est-ce qu'on attend de lui, et bien de progresser pour qu'un jour si on lui tend la main il puisse servir l'équipe de France et ses camarades. Il a effectivement un profil très intéressant. »

Question sur Brice Dulin qui n'a pas été choisi. C'est en rapport avec le contexte du Racing ?

« Moi le contexte du Racing ne me regarde pas. Je pense qu'il n'y a aucun problème en ce qui concerne Brice et j'imagine que se sera vite prouvé. C'est un garçon propre, intelligent, la tête sur les épaules je n'ai vraiment aucun de soucis par rapport à ça. Je dirais que le fait qu'il rencontre ces petits soucis a peut-être fait pencher la balance en faveur des autres, mais ça ne retire en rien leurs qualités de jeu. Brice a besoin d'être au calme avec son club pour régler ce problème-là et il est évidemment dans nos plans pour la suite. »

Si on doit faire le bilan de la tournée d'automne : de belles choses mais qu'une seule victoire. Est-ce qu'il faut mettre l'accent sur le réalisme, la patience prêt de la ligne ou à l'inverse essayer d'accélérer le jeu à l'approche de l'en-but adverse ?

« Contre la Nouvelle-Zélande si on accélère un peu plus on peut marquer deux, trois fois. Non effectivement, les statistiques montrent que nous sommes l'équipe qui a le plus franchi dans le Tournoi des 6 Nations et même au niveau de novembre on a des statistiques à égalité avec la Nouvelle-Zélande. Ce qui nous manque sur les actions c'est trois, quatre mètres à chaque fois pour gagner des matchs. On est concentré la dessus, pas cette semaine mais on va progressivement passer sur ça. C'est en travaillant, en se faisant des passes qu'on va arriver à concrétiser les actions, et il faut continuer dans cet état d'esprit. Mais il faut arriver à être le plus efficace. »

C'est la ligne directrice que vous travaillez à l'entrainement en ce moment ?

« Le but en ce moment c'est de gommer un peu tout ce qui ne va pas. On révise les fondamentaux du rugby, que ce soit le travail au sol, que ce soit le travail de passes. Comme on est un rugby basé sur le déplacement, le replacement, tout ce qui est lié aux courses est important. Attraper un bon ballon quelquefois c'est lié à la trajectoire de la course, pas uniquement la trajectoire du ballon. Plus on vit ces situations à l'entrainement, plus on a de chances de les réussir en match face à l'adversité. Cette semaine est basée là-dessus, sur l'intégration des nouveaux joueurs, sur la révision des fondamentaux, sur l'implication supplémentaire pour qu'on arrive à avoir une équipe de France digne de ce nom dans quelques temps. »

 
4 commentaires - 6 Nations - XV de France - Guy Novès : " On va les embêter "
  • Mais les rosbifs ,on va les piétiner à l'ancienne ,avec des fourchettes et j'en passe . Nous français ,on ne va pas se coucher , allez les petits , soyez conquérants , et on va les écraser . Il faut bien preparer le mental ,messieurs ,il est ,très ,très important ....

  • embêter les anglais,, non NOVES il faut gagner. possible il faut le croire

  • discussions de bistrot! ça va etre tres tres dur contre les anglais qui ne jouent pas le meme jeu que nous avec de gabarits hors norme!!mais on peut tjr esperer avec l'edf!!

  • Mr Novés SVP des joueurs Français , merci ,parce que le top 14 je n'en peux plus !!

    de quels joueurs vous parlez?

    Par exemple Atokio , Vakatawa

    Vous allez me dire Atonio est Français, Nakaitaci Speeding etc... ,oui bien sûr on peut tout arranger quand on veut ! Sauf que quand même le premier a déjà joué avec avec les Samoa moins de 20 ans ! maintenant c'est comme au foot si on a besoin ça s'arrange !!! Je pense quand qu'il y a assez de jeunes Francais mais il faut les faire jouer en club . Si ça plait en tribune les jeunes eux dans les clubs s'inquiètent sur leur avenir .Arrêtons le tournoi et la Coupe duMonde et faisons un Championnats Barbarians !

    c'est pas faux, mais faut que ce soit la même chose partout. Les anglais avec Vunipola, Tuilagui...les blacks avec des fidjiens ou samoens, ect....mais je serai d'accord avec vous ce serait bien de respecter à la lettre les nationalités

    Nakaitaci Speeding ! ils sont français je crois

    beaucoup plus de français que tu crois,le nom nez pas toujours plouc

    merci à drop51 vous êtes un des rares avec qui on peut converser et qui comprend les problèmes actuels !

    à Cournonez oui bien sûr , dans quelques temps Vakatawa , Atonio ( qui a déjà joué pour les Samoa ) et puis bientôt d'autres Fidjiens ou autres sortis du chapeau de centres de formations , comme je l'ai dit à drop51 arrêtons tout et faisons un tournoi Barbarians pour remplacer le top14, et un tournoi Barbarians international pour remplacer le tournoi et la Coupe du Monde . Jouer les hymnes va devenir du folklore dans les années qui viennent , pourtant ça prenait les tripes .

    un tournoi ,, tu changes uniquement le noms des clubs et tu mets de code postal pour remplacer le top14 . barbarians 63000 pour asm..serre à rien

    oui trop étrangers voir un nouveau quotas

    Speeding a un père sud africain et une mère française qui a décidé de rentrer en France §§§

    Certes , il y a des joueurs étrangers dans le top 14 et quelques uns en équipe de France , mais il y a des supporters qui ne maitrisent pas bien la langue française pour parler de rugby et ça c ' est lamentable ......

    A cournonez , les parents de Seeding sont Sud Africains , il a été Naturalisé et pour confirmer ce malaise que je dénonce il a joué avec l'Afrique Du Sud contre la France des moins de 21 ans !!!!!!!!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]