Fin de carrière pour Dusautoir

Fin de carrière pour Dusautoir©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le mercredi 19 avril 2017 à 11h10

Ancien capitaine du XV de France, Thierry Dusautoir a confirmé ce mercredi que la saison actuelle du Top 14 sera sa dernière comme joueur professionnel

L'issue de la saison du Top 14, quand bien même le Stade Toulousain n'atteindra pas la phase finale du championnat, sera chargée d'émotion au Stade Ernest-Wallon. Le 6 mai prochain, à l'occasion de la réception de Bayonne pour la 26eme et dernière journée de la saison régulière, un très grand monsieur du rugby français foulera la pelouse pour la dernière fois de son immense carrière. Ce n'est plus un secret de polichinelle, Thierry Dusautoir a confirmé ce mercredi à l'occasion d'une conférence de presse qu'il allait mettre un terme à sa carrière de joueur de rugby professionnel à l'issue de la saison. Après dix ans au sein du Stade Toulousain, le capitaine emblématique du club rouge-et-noir cèdera sa place à une nouvelle génération, sans regret. « Au terme de cette saison, j'arrêterai ma carrière de rugby. C'est un moment particulier, chargé d'émotions, a confié l'ancien capitaine du XV de France lors de cette conférence de presse. C'est un moment particulier, mais pas triste. Il y a beaucoup de belles choses qui m'attendent pour mon après-carrière. Je vais relever de nouveaux défis, avec autant d'envie et de passion que précédemment. »

Un palmarès à la hauteur du personnage

Thierry Dusautoir, ce n'est pas moins de cinq titres de champion de France. Aux trois titres acquis avec Toulouse en 2008, 2011 et 2012, il faut ajouter les deux acquis sous les couleurs du Biarritz Olympique en 2005 et 2006. A cela s'ajoute la victoire en H Cup en 2010 avec Toulouse, la même année que son seul Grand Chelem sous le maillot du XV de France. Le « Dark Destroyer », surnom gagné par le natif d'Abidjan durant la Coupe du Monde 2007 en France, aura toutefois failli dans la quête du titre suprême, sur la mythique pelouse de l'Eden Park d'Auckland, au terme d'une finale à couteaux tirés face à la Nouvelle-Zélande en 2011, durant laquelle il aura marqué le seul essai du XV de France. Une année 2011 durant laquelle le monde du rugby le reconnait à sa juste valeur, en l'élisant meilleur joueur du monde. Une position de leader qui n'a pas été remise en cause en sélection car, sur ses 80 sélections en Bleu, Thierry Dusautoir aura porté le brassard de capitaine à 56 reprises. « Ma carrière, c'est aussi 9 ans avec le XV de France. Je n'oublie pas non plus mes 56 capitanats, a noté le Toulousain durant sa conférence de presse. De grands moments. »

Dusautoir-Novès, un duo presque inséparable

Déjà performant sous le maillot de Biarritz, Thierry Dusautoir a pris une toute autre dimension à Toulouse, sous la férule de l'actuel sélectionneur du XV de France, Guy Novès. Si le Toulousain est devenu le joueur qu'il a été, il le doit en grande partie à l'entraîneur qui l'a fait venir au club en 2006. « Quand le président Bouscatel et Guy Novès m'ont contacté en 2006, je n'ai pas hésité une seconde. J'ai connu ici des joueurs exceptionnels, j'ai eu la chance de jouer avec des grands joueurs. J'ai connu également un manager incroyable, Guy Novès, qui a été un mentor pour moi durant toutes ces années. » René Bouscatel, président du Stade Toulousain, a résumé en une phrase ce que les observateurs du rugby doivent penser de Thierry Dusautoir : « Il y a des grands et des très grands. Permets-moi de te dire que tu es un très grand ».
 
55 commentaires - Fin de carrière pour Dusautoir
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]